L’entrevue d’embauche

-Tu penses vraiment avoir le caractère qu’il faut pour travailler dans mon cabinet, petite?

-Hum, hum.

-T’sais, s’agit pas que d’en jeter en costume d’infirmière pour servir le Doc Triton… Si tu savais la quantité de stagiaires que je brise chaque année…  Va falloir te montrer extrêmement flexible, accepter de boucher les trous, être disponible 24h/24 pour un patron intransigeant, sévère et ingrat.  Je n’hésiterai pas à te faire accomplir les plus basses besognes sans tenir compte de ta fatigue ou de tes limites.  Et si un jour tu craques sous la pression, je disposerai de ta carcasse comme de n’importe quel autre déchet biomédical.  Alors, penses-tu encore avoir la vocation?

-À comparer de moi, Bethune va avoir l’air d’un flanc mou et Mère Teresa d’une sans-cœur, Doc.  Si vous me croyez pas, venez tremper vos doigts dans ma motivation, pour voir.

-C’est ce qu’elles disent toutes avant le début du training, trésor.  Ensuite, je sors mon kit électro et mes câbles à booster pis le concept de loyauté devient subitement de plus en plus flou dans leur esprit en même temps que j’augmente le voltage.

Publicités
Comments
2 Responses to “L’entrevue d’embauche”
  1. Leroy dit :

    Oh! On passe dans une autre ligue ici, welcome doc triton!

  2. doctriton dit :

    Hé, merci de l’accueil. More to come!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :