The quiet room

– Je me demande qu’est-ce qui a bien pu t’arriver pour que tu te ramasses dans les oubliettes, à te baver dessus à l’abri des regards? Il paraît que t’étais une des nôtres avant, c’est vrai? Si c’est le cas, tu t’es peut-être surestimée en t’enrôlant dans notre équipe. Peut-être aussi que le Doc était insatisfait de ton travail pis que sa façon de te le faire savoir s’est démontrée pire que ce que tu pouvais supporter…

Y’en a d’autres qui disent que t’es plutôt arrivée ici en tant que patiente pis que t’étais en pleine possession de tes moyens lors de ton admission. Ce serait quelque chose dont t’aurais été témoin ou victime qui t’aurait fait sauter les fusibles.

La dernière théorie est la plus sadique, donc ma préférée : t’es complètement tarée. Mais diablement bandante aussi. Le Doc te détient secrètement et se sert de toi comme de l’ultime sex-toy: une poupée vivante, à user et abuser de toutes les manières possibles. Personne sait que tu existes et si quelqu’un venait à le découvrir, t’es tellement incohérente que notre toubib préféré ne risquerait pas grand-chose. Alors, il peut tranquillement continuer à venir te faire subir les pires outrages en toute quiétude, tant qu’il lui plaira.

Après tout, une bête sauvage, hirsute, qui bave et qui grogne, ça possède son charme, pas vrai?

Publicités
Comments
2 Responses to “The quiet room”
  1. Marie dit :

    Peu importe la théorie choisie, ça finit avec la dernière anyway, non?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :