Manier le rasoir comme un pro

Tout membre du corps médical qui se respecte doit savoir manier le rasoir de barbier de main de Maître. Vous rêvez d’en faire autant? Rien de plus simple : sortez un pad et notez bien les conseils qui suivent…

Tout d’abord, le matériel : un rasoir de barbier, un blaireau, un bol d’eau chaude, de la crème à raser (et non pas de la mousse en aérosol cheap), une débarbouillette.

Si votre cobaye gigote trop ou que vous voulez tout simplement vous faciliter l’accès à ses parties génitales, je vous recommande de lui passer les pieds dans les étriers ou de vous servir d’une barre d’écartement. Une fois que votre sujet est bien immobilisé, appliquez une compresse d’eau chaude sur son pubis pendant une minute ou deux, ce qui aura pour effet de dilater les pores de sa peau.

Mettez ensuite une petite quantité de crème à raser sur le blaireau mouillé à l’eau chaude et faites mousser sur la région à raser avec des mouvements circulaires. L’usage du blaireau permet de bien faire pénétrer la crème, de masser et détendre la peau et de soulever le poil en vue du rasage.

Mouillez la lame de votre rasoir à l’aide d’eau très chaude. Rasez ensuite de haut en bas, toujours dans le sens du poil et ne passez qu’une seule fois. Rincez souvent votre lame pour la réchauffer, la remouiller et la débarrasser des poils coupés.

Quand le premier passage sera terminé, remouillez votre blaireau et remettez une couche de crème à raser dessus. Rasez ensuite à rebrousse-poil, c’est-à-dire de bas en haut. Encore une fois, rincez souvent la lame et tâchez de ne passer qu’une seule fois à chaque endroit. S’il est vraiment nécessaire de repasser, remettez un peu de crème à raser du bout du doigt à cette place précise avant de le faire.

Rincez le pubis de votre sujet et vos instruments. Ne mettez jamais d’alcool ou d’horribles after shave qui en contiennent sur les parties génitales fraîchement rasées d’un(e) patient(e). Pour aseptiser, refermer les pores et calmer l’irritation, je recommande la crème après-rasage Proraso.

Si vous respectez cette méthode, vous pourrez dire adieu aux coupures, aux poils incarnés, aux points rouges et à la peau irritée.

Vos patients vous en seront reconnaissants et vos collègues vous envieront vos résultats exceptionnels!

Bref, vous deviendrez un as du coupe-chou!

Have fun, sick fucks!

Publicités
Comments
13 Responses to “Manier le rasoir comme un pro”
  1. Valérie dit :

    C’est bien beau tout cela, mais tu ne décris pas la procédure d’autorasage… pour les chicks esseulées… qui en ont marre d’hériter de pustules et d’infections vaginales chaque fois qu’elles se font faire une simple épilation à la cire de routine par leur esthéticienne obèse à moustache tenant boutique dans un demi-sous sol insalubre…

    • doctriton dit :

      D’où l’importance de laisser ces choses entre les mains des professionnels…

      Confier sa chatte à une boule de suif dans une cave obscure me semble un bel exemple d’excès de masochisme.

      • doctriton dit :

        De plus, chère, pour enseigner l’auto-rasage, faudrait que je le pratique. Mon expertise en la matière se résume à me raser la crâne et à me trimer la poche. Comme je ne suis pas acteur porno, je ne pousse pas le zèle jusqu’à me raser au Bic (le look prépubère, très peu pour moi).

  2. anonyme dit :

    Un post instructif… Bouhou!

  3. Marie dit :

    WTF un commentaire anonyme???
    Je répète: Un post instructif… Bouhou!

  4. Nicky dit :

    à l’école de coiffure, on se pratiquait sur une balloune, avec de la crème a raser….Bien évidement, il ne fallait pas qu’elle crève !!!

  5. doctriton dit :

    AnoMarie : Je redeviendrai créatif dès que mon cerveau reprendra sa texture solide. Pour le moment, cette masse gélatineuse agitée de soubresauts incontrôlables ne m’est d’aucune utilité. Sorry about that.

    Nicky : Cool, je savais pas qu’on pouvait se pratiquer sur un ballon… Et combien t’en as fait éclater avant de passer aux cobayes humains?

  6. doctriton dit :

    Marie : Tu pourras pas dire que t’es pas gâtée… J’ai surmonté la canicule et j’ai écrit une FICTION. À fuckin’ 6h30 le matin… Enjoy.

  7. Nicky dit :

    Loll , quelques uns !!! :P

  8. Nicky dit :

    Non, j’ai sérieusement laissé tomber quand le prof nous a raconté comment il avait tranché la joue d’un client ! Ce n’est donc ma spécialité !! ^^

  9. doctriton dit :

    Attends une seconde, je veux être sûr d’avoir bien saisi : le type qui enseigne à raser a déjà tranché des joues de clients? Holy fuck! J’aimerais pas voir les ravages que font aujourd’hui ses étudiants qui ont poché le cours!

  10. Nicky dit :

    Tu as très bien compris , Doc ! Le prof nous racontait ces débuts dans les années 70 … Le client avait bougé , le rasoir bien affûté , slang, le sang a coulé …. cette journée là, j’ai dit « non, merci  » ^^ Ca doit couter cher d’assurance, Lolll :P J’aime vivre dangereusement , mais pas jusque là !! ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :