La requin

« You’re gonna need a bigger boat. » Chef Brody dans Jaws.

On était saouls, elle m’a invité à un bain de minuit. J’haï ça me baigner dins lacs, mais ‘était plotte en crisse la p’tite Thouin, faque t’sais. Elle s’est mise à poil la première pendant que j’étais emmêlé dins lacets de mes runnings. Je sautillais sur un pied en essayant de défaire le maudit nœud quand je me suis enfargé dans une branche, vol plané, face la première sur la grève, goût de sable, sacres boueux.

— T’as pas l’air d’un gars qui s’enligne pour être capable de planter sa graine tantôt en tout cas.

Couché au sol, sonné, j’orgardais ma proie en contre-plongée en me demandant si, effectivement, je serais capable d’y planter une quelconque graine. Alterner entre le rhum pis les poppers trois heures durant m’avait passablement endommagé, mon extraordinaire sex-appeal en avait mangé toute une — je me demandais justement comment j’avais pu réussir à charmer la p’tite Thouin.

— Enweille, viens-t’en là ! m’a-t-elle crié en se sauçant jusqu’aux tits. ‘Est bonne.

Ç’a été comme un déclencheur, ‘est bonne, faque je me suis redressé pour aller rejoindre la plotte qui flottait au large. J’ai réussi en m’en approcher en tentant un crawl qui me donnait plus l’air d’un quadraplégique se noyant qu’un Micheal Phelps en pleine possession de ses moyens. La p’tite Thouin me fixait dins yeux, elle avait les billes noires comme les ténèbres, elle a esquissé un sourire sadique pis elle a plongé sous l’eau. J’ai senti de quoi de visqueux frôler mes jambes, grand frisson, mal de cœur, j’ai vomi, pis chuis resté pogné au milieu de ma flaque nauséabonde. À nouveau, un truc gros pis frette s’est promené entre mes cuisses, a saisi mon pénis entre ses dents affilées, l’a arraché d’un coup sec. Bouillon de sang à la surface, cri d’horreur, détresse et panique, gorgées d’eau, de sang, de vomi. Puis le blackout.

Je n’ai jamais revu la p’tite Thouin, j’ai changé de groupe d’amis pis je m’habille désormais dans la section « femmes costaudes » du Winners.

SOUNDTRACK : le Jaws Theme de John Williams.

Publicités
Comments
7 Responses to “La requin”
  1. Ha ha ha. Je ne sais pas si rire s’impose, c’est nerveux. Quand je me baigne dans un lac, j’aime pas les poissons…

  2. Pistov dit :

    La wananiche est vorace cette année!

  3. Marie dit :

    La plotte qui flottait au large… Nice one. Vraiment. Il y a de l’image la-dedans.

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] This post was mentioned on Twitter by Leroy K. May, Éditions Incidences. Éditions Incidences said: RT @leroykmay: mot du jour: pénectomie, gracieuseté de docteur @EdHardcore https://terreurterreur.wordpress.com/2010/07/21/la-requin/ […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :