Maudits! : fin alternative #1

Hier soir, ma chick pis moi avons regardé le film de torture d’anus artificiel Les sept jours du Talion (merci Sinistre Blogzine), pis les special features du DVD sont assez cheap merci. Des scènes coupées qu’on comprend tout de suite pourquoi elles ont été coupées, pis une galerie de photos poche comme le diaporama du voyage à Cancun de ta matante.

Bref, moi aussi j’ai des special features pas si spéciales que ça à ajouter à mon extraordinaire roman Maudits! Il s’agit de deux fins « alternalives » pis par alternatives, je veux dire, deux mauvaises fins.

La première, celle que je te poste aujourd’hui, vient de la first draft du roman. Elle est garrochée parce que 1) j’étais saoul en crisse 2) j’avais outre passé le deadline plusieurs fois 3) je savais que j’allais la retravailler plus tard.

Faque ATTENTION SPOILER ALERT si t’as pas lu ce roman (si c’est le cas, tu peux te le commander ici), il s’agit quand même d’une des fins, t’sais.

(Sur la photo : il ne s’agit pas de mon prochain Coup de tête, mais bien d’une ébauche de cover que je m’étais faite — au lieu d’écrire — pis du deuxième titre que j’avais en tête pour ce livre — le premier étant Terreur sur la trois quarante-trois… Machette & diadèmes est ensuite devenu le nom de mes soirées de DJ, mais ça, c’est vraiment pas important.)

CHAPITRE SEIZE

Hugues se réveille en sursaut au milieu d’une orgie de kids de son âge — tous des gars ! Ça pue la marde. Il se rend compte qu’on a déjà un poing dedans son cul, les cinq fuckin jointures, toute le kit… Incapable de gémir, les cordes vocales sectionnées.

Damien pis Éric sont là pour le plotter aussi.

C’est pas clair, c’est visqueux. Sergio est là. À trois pieds de son visage, il baisse son pantalons pis vient s’asseoir sur le visage de Hugues.

C’est pas une queue, c’est une plotte.

SOUNDTRACK DU GÉNÉRIQUE DE FIN : Iena Sequence de Roberto Pregadio.

Publicités
Comments
3 Responses to “Maudits! : fin alternative #1”
  1. doctriton dit :

    Un petit clin d’oeil à Sleepaway Camp? Ou un hasard?

    • Ed.Hardcore dit :

      Clin d’œil, tu me connais, t’sais. Mais aussi le désir de terminer un roman avec le mot « plotte » (cette semaine, définitivement, j’ai juste ça, des plottes dans’ bouche).

  2. doctriton dit :

    By the way, j’aime bien le cover alternatif aussi. De quoi plaire à Leatherface.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :