Les monstres sortent du garde-robe

Récemment, en glandant sur le web à la recherche d’images du suavissime Fright Night (Vampire, vous avez dit vampire, en v.f.), j’ai découvert le blogue Fears for Queers, consacré à l’analyse du sous-texte gay dans les films d’horreur. Les vrais amateurs parmi vous savent déjà qu’une longue histoire d’amour unit la communauté homosexuelle au cinéma d’épouvante, qui a souvent traduit, à travers une symbolique rudimentaire, les fantasmes, terreurs et angoisses des monstres tapis dans le garde-robe de leurs auteurs. Le cinéma d’horreur est depuis sa naissance un terreau fertile pour traiter des thèmes récurrents que sont la marginalité, l’exclusion, la manifestation de pulsions incontrôlables et de désirs inavoués.

Si cette matière à méditer vous intéresse, je ne peux que vous conseiller de découvrir Fears for Queers (le blogue est écrit en français, soit dit en passant). Les analyses sont vraiment brillantes, bien rédigées et la culture de son auteur impressionne. Un humour caustique imprègne les commentaires pertinents, précis, bien documentés et invariablement irréfutables. Des classiques d’hier à aujourd’hui y sont disséqués pour le plus grand plaisir des fans.

Votre tout sauf humble narrateur a craqué en particulier pour l’analyse de Fright Night et de Jeepers Creepers.  Tout simplement pissant.

Stay sick!

Publicités
Comments
13 Responses to “Les monstres sortent du garde-robe”
  1. Ed.Hardcore dit :

    J’adore ! En plus, je viens d’y trouver 3 notes à propos d’Andy Milligan, splendide !

    • doctriton dit :

      Oui, je ne le connaissais que très peu, Milligan (j’avais visionné rats! werewolves! avec toi, c’est tout) et j’en ai appris des tonnes sur lui. Fascinant.

  2. C’est un ami à moi, l’écrivain (de talent) Pascal Françaix, qui se dissimule (à peine) sous cette identité. Un type très brillant qui a publié d’excellents romans, dont le solide « Les mères noires » (Denoël). Il est féru de littérature marginale et de série B.

  3. nic h dit :

    Vraiment intéressant comme site. Je suis surpris toutefois de ne pas trouver d’analyse de Freddy’s Revenge.

  4. nic h dit :

    Et sans oublier la tirade de Tarantino au sujet de Top Gun.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :