Automutation par Popefucker

NDLR : Terreur Académie, et ce n’est pas fini, ce n’est qu’un début… Encouragez ou vargez dins candidats, pis notez, commentez et partagez leurs textes… dans 3, 2, 1, GO ! 

Automutation

par Popefucker

j’finissais me crosser ca fille de call-tv,celle ek les grosse boules,quand l’idee

d’une carriere de masturbateur a mongoliens,debile leger et autres éclopé me paru comme

la chose a faire de ma vie.

j’serais pute accrediter par la SEHP

pas de baiser,ni de penetration,je met mon sexe a leurs dispotions pour quelle puisse

jouer avec comme un fisherprice,naturellement pogner une ex danceuse qui s’aurais briser

la 4ime cervical en tombant de son poteux,le cul straper dans sa chaise roulante jusqu’a

fin de ces jours me ferais vite oublier les regles d’etique de la putasserie gouvernementale.

on y penserais pas mais ce genre de job ces dangereux,oublie pas d’enlever le dentier,

change la couche quand y vienne,pis ca c quand tu te tape pas 2 heures de bondage

ek un trisomique,eux autres yon des ostie de spasmes quand tu leur entre un vibro dans

cul.

yen a dans ste gang de deficient,qu’apres 40 ans a ce baver dessus yon jamais baver dla queue

c moi qui va leur donner leur premiere emoi sexuel,dans la penombre je caresse ces cheveux

lentement,je souleve son moignon,masse son membre endormis.Les minutes passent,les gestes

deviennent plus précis.Quelques frissons le souffle court,puis un sourire lumineux sur

son visage,je m’imagine deja l’entendre me dire:

tu m’as realisé,maintenant je suis un homme – jack 43 ans

tse le genre de scene dans un film qui te fait gagner un oscars…

Quand t’est docteur pis  qu’a longueur de journee des tetraplegiques,des souffrant

en phase terminale,vienne te raconter en pleurant comment y on un besoin sexuel,etre

toucher,sentir des emotions,yen a qui me raconte que les prostituer partent en courant

quand elles les voient comme ca dans leurs chaise roulante a se baver sur leurs ptit bras,

y se dise a quoi bon vivre si personne veut me donner de l’affection,tu finit tu sais pu

quoi leurs dire,tu te dit le soir apres t etre crosser sur la fille de call-tv;je serais tu

capable moi ?

Publicités
Comments
16 Responses to “Automutation par Popefucker”
  1. doctriton dit :

    J’ai mal aux yeux. Ce qui est regrettable parce que l’idée à la base de ce texte est loin d’être inintéressante.

    • Intermède Imaginaire. dit :

      … c’est vrai, l’idée est excellente, mais … où est la limite au botshage d’orthographe.

  2. Le Mercenaire dit :

    Non mais y’a des limites à donner des munitions à vos adversaires, quand même. Les recrues, prenez donc ce que vous écrivez une coche plus au sérieux.

  3. Dany Leclair dit :

    les bonnes idées ne font pas la bonne littérature.

  4. Ed.Hardcore dit :

    La bonne orthographe non plus.

  5. Ed.Hardcore dit :

    Le pitch de Hasta La Vista m’accroché.
    J’ai envie de voir ce film.

    http://www.hastalavistadefilm.be/

  6. Darnziak dit :

    Les gars (et les filles), je viens ici pour procrastiner entre la correction de deux copies, vous pensez quand même pas que je vais lire plus loin que « j’serais pute accrediter »… euh, non.
    Meilleure chance la prochaine fois.

  7. Frédéric D dit :

    Bye.

  8. Sophy dit :

    Comme on peut le voir sur la photo plus haut, M. Merrick était probablement en mesure de se masturber lui-même. Mais j’ai pas lu sa biographie (« L’Homme éléphant », Giovanni Aubin, Les Intouchable, 2009), alors je peux juste présumer…

  9. yohannh dit :

    Ce texte ne mérite pas d’être juxtaposé à une photo de Joseph Merrick, c’est une insulte à la mémoire de ce dernier.

  10. Pistov dit :

    C’est le candidat le plus blogogénique à date. Moderne dans la forme presque texté. Est-ce que l’accès au titre de littérature dépend essentiellement de la rigueur de la langue écrite?

    Cette merde a le mérite d’être servie chaude.

    • Le Mercenaire dit :

      Dépend pas essentiellement, non. Mais puisque la littérature est d’abord une affaire de conventions, faut bien qu’un minimum de celles avec lesquelles son matériau – la langue – se règle soient respectées. Faut aussi noter qu’ici, comme dans la note juste avant, y’a des fautes qui dépassent la langue écrite.

      • M. Gregor dit :

        Je comprends difficilement cette indulgence avec l’écriture : on ne tolère guère, me semble, un musicien qui ne maîtrise pas son instrument et multiplie les fausses notes. Pour être bon musicien, ça prend des années de travail, non ? L’instrument de l’écrivain, du blogueur, du scripteur en général, c’est la langue. On n’est pas obligé, heureusement, d’écrire à la manière de « fucking Marguerite Duras », comme disait Ed Hardcore, mais on peut, comme celui-ci et comme celle-là, s’efforcer de maîtriser la langue au lieu d’être maîtrisé par elle, surtout si on ambitionne d’être écrivain, blogueur, journaliste, etc. Et on peut travailler un peu sur ses textes, crisse, un peu de considération, hein ?

        • Pistov dit :

          Un solo sans fausse note n’est pas du jazz. C’est vrai, par contre, que le genre n’excuse pas toutes les fautes.

  11. Frédéric D. dit :

    Le hic, c’est que de la merde, qu’elle soit froide ou chaude, ça reste de la merde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :