Décoration Lora – Chapitre 2

Le cliquetis du métal froid de l’autre côté de la porte. L’unique son. Le grain de beauté sur une peau parfaitement livide. Silence de mort. Les deux filles sont crispées comme des mémés, ont la trouille. Les scutigères vont se cacher, toutes délicates, comme en stop motion dans le sac de job de Canette. Si c’est Le Mercenaire qui suit la parenthèse que la porte, elles sont potentiellement dans marde, dans marde brune avec soupçons de rose sweety pie. Polka dot inquiétant. Le coeur de Lorazepam fait son petit mélopée nerveux habituel : « ohnonoqu’onestnousnounespisqu’çavanoussquirterdansface ».

Canette se lime les ongles de la main droite avec son mamelon fétiche. Les gros plans de sueur ruisselante pis tout. Fuck.

**

Le tic tic niaise pas mal de l’autre bord. Ça doit pas être Le Mercenaire. C’est pas Le Mercenaire, c’est pas Le Mercenaire, c’est pas Le Mercenaire. Calme toé, tabarnack. Lâche ton bout, laisse en pour tout le monde, fille. Mais c’est peut-être Le Mercenaire. T’sais, peut-être qu’il fait de l’arthrite ou un truc de même. Claude faisait de l’arthrite à 16 ans, on est jamais trop jeune pour faire de l’arthrite. Le bout, le bout, le bout. Fuck.

**

Une main gratte la porte. Une main qui pourrait tout autant être une patte d’animal hostile. Solo de drum. D’animal hostile blessé qui demande de l’aide. Pas dangereux. Lorazepam va ouvrir la porte. C’est Tarlatane. Les nerfs de tout le monde retrouve leur élasticité. Les deux filles se font une couette en même temps. Tarlatane se hisse du corridor avec la sensualité d’une raveuse sur la kétamine. Il se retourne pour fermer la porte, mais les girls lui disent que c’est pas la peine. Y’ont des décorations de noël à aller acheter avant que ça ferme.

CANETTE
On va t’ramener une canne de thon sans échardes si tu promets de pas faire ton territoire en pissant s’es murs. On vient d’tout cleaner.

TARLATANE
J’suis pas un chat tabarnack!

CANETTE
Fais miaou!

TARLATANE
Miaou…

LORAZEPAM
Aon.

Pour Noël, Canette a acheté un collier antipunaises de lit au minou national. Il le sait parce qu’elle lui a demandé son adresse pour la livraison. C’t’un affaire ben rare qu’y faut commander sur internet. Depuis, ça le travaille de pas savoir quoi lui offrir. Elle arrête pas de dire qu’elle veut un oiseau, pis quelqu’un pour garder son oiseau quand elle s’en va travailler dins trous perdus de la province.

**

J’va faire pepi dans son sac de job à la nounoune. Chu pas un chat. Chu un poète. J’fais miaou sur demande. Chu un pwett docile et affectueux. Aon. Des oiseaux qui jouent à être des pellicules sur la neige. Allo les moineaux. J’pourrais essayer d’en attraper un. 

**

Mais pour ça, il lui faudrait sortir dehors et ça lui a déjà coûté beaucoup de dollars d’existence la ride de bus avec le monde dans le bus. Être dans le monde et avec le monde, ça lui pogne dans les jambes et le fait rusher à utiliser des clés, gratter des portes. Tarlatane va se percher le cul sur la grosse chaise capitonnée du boss avec siège en bol de toilette spraypainté or. Décoration Lora. Premier projet. Commencé, pas fini. Les amies commencent toujours quatorze affaires en même temps. Poules pas de tête. Poules 60% plotte, 39% cerveau, 1% polyestere. Tartlatane 100% tarlatane, le cul dins airs, le regard prédateur mais dans les poches, pas de couteaux, juste des mots. Spirale de contemplation. Les mains en slinky, le minou minouche le papier qui traînait sur le bureau de Ed, commence à écrire un poème infini sur les oiseaux pour sa grande amie. Pendant ce temps, les girls sont sur St-Denis en train de faire des commissions.

CANETTE
Ils devraient faire des flèches à drink en forme de cigarette, t’sais, c’est tellement des choses qui vont ensemble, l’tabac pis l’alcool.

LORAZEPAM
Pis au lieu d’la tranche d’ananas, y pourraient mettre des patchs de Nicorette. Check, y’en a juste là, achètes en dont, fille. Tu tousses comme mon mononcle Robin.

Elles sont à la pharmacie. Le sapin est parké en double sur le trottoir. Lorazepam a utilisé son super-pouvoir astral pour communiquer avec le chien qui attend son maître dehors. Laisse à poteau, assis, las. Comme une danseuse qui attend que le DJ règle le bug de son pour faire son stage. Le chien a accepté de faire le système d’alarme. Un chien ben correct.

CANETTE
Aye! Vas dont acheter les gratteux pour le sapin. J’va m’occuper de ma crèche. Toé, les tétons du three, moé, son g-string. Productivité, tabarnack.

Le sapin a un petit pénis circoncis. Mettons qu’ils l’ont pas coupé à la racine. Il est nain. Nain adolescent. Noël, c’est pas beaucoup de jours dans une vie. Short and sweet. Canette tousse pas juste à cause de ses Bensons. À Fermont, y fait foutrement frette. La grippe était automatique. Pour la crèche, elle a eu l’idée d’utiliser les produits qu’elle utilise pour baiser sa maladie. L’emballage de pastilles au zinc et eucalyptus en toge, une petite couronne de roi mage pour la grosse bouteille de sirop. Miel Marie, gin Joseph. Famille grog. Le petit Jésus en vers vide.

**

Verre vide. C’est pas de la poésie, c’est de la décoration, tabarnack. C’est ce que les Jingles Cats sont à l’art visuel. 

**

Tarlatane est depuis un moment assis au pied de la porte avec son manuscrit. Le museau tout mouillé. Il s’est forcé. Bruits de clés dans la porte.

TARLATANE
Miaou!

(À SUIVRE…)

Publicités
Comments
3 Responses to “Décoration Lora – Chapitre 2”
  1. Lorazepam dit :

    Dans la vraie vie réelle, Vécké tousse bin plusse que mononc Robin.

  2. Tarlatane D. dit :

    Elle tousse meigne avec sa plotte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :