☆Scutigère véloce superstar☆


La scutigère véloce, aussi connue sous les noms incorrects d’araignée-centipède ou monstre de salle de bain, compte déjà quelques admirateurs. Alors que je mettais en ligne ma première chronique sur les arthropodes, Ed, qui a un t-shirt de scutigère dont je suis super jalouse au cube, m’apprenait que dans Panique chez les pin-ups (à paraître bientôt) « l’intrigue tourne autour de not’scutigère véloce préférée, mais en gang ». Et si tu as bien lu les deux premiers épisodes de Décoration Lora, t’as pas pu manquer la présence charismatique de la troupe de scutigères danseuses. Bref, Scutigera coleoptrata a des fans, et j’espère contribuer à l’augmentation de ses friend requests.

Mais toi, peut-être que tu ne connais pas bien la scutigère véloce. La première fois que tes yeux se sont posés sur cet arthropode, peut-être t’es-tu exclamé : « Jésus! Depuis quand que les araignées y fourrent avec des mille-pattes? » En effet, il a une apparence un peu impressionnante, et je sais qu’il provoque des frissons d’horreur chez plusieurs personnes. Mais je suis gentille : je te garoche pas de gros plans de scutigère dans la face. Disons que j’écris cette chronique en prenant pour acquis que tu as peur de cet animal, mais que tu as la curiosité d’en savoir un peu plus sur lui. Alors je vais tenter de t’informer et de t’expliquer pourquoi je le trouve attachant (oui oui!).

Tout comme son cousin le iule présenté dans ma première note ici, Scutigera coleoptrata est un myriapode, mais dans la classe des chilopodes, et dans l’ordre des Scutigeromorphes. Les bebittes ont peut-être juste l’air de micro-robots hyber basics, mais heille, wo! Certaines sont des superanimaux avec des superpouvoirs de la mort qui tue! Par exemple, tchèque les yeux de la scuti : attention, si tu cliques ici, tu consens à voir un gros plan de sa face. Les scutigeromorphes sont les seuls centipèdes qui possèdent des yeux composés, à l’instar des crustacés supérieurs. Ces superyeux leur offrent un champ de vision très large, ce qui est fort utile aux superprédateurs. Et elle court vite, la superscuti : 40 centimètres/seconde. Ça c’est véloce! Ses trente longues pattes sexées sont facilement détachables, mais elle est quand même armée de boucliers de chitine (def : 15). OK, ça la protégera pas de ta semelle, mais ça lui donne un look du Yâwbe qui pourrait inspirer ton prochain personnage de D&D. D’ailleurs, son nom provient de ses nombreux boucliers : scutum et gerere signifient, en latin, bouclier et porter. Ce qui veut dire que si tu pognes une scutigère et la lances dans une fontaine magique, une fée va apparaître et te rendre ta scutigère mais en plusse mieux : elle sera à l’épreuve du feu. […] OK, c’était une joke de Zelda. Je m’excuse.

Autre superpouvoir : l’autotomie. Elle peut, volontairement, abandonner une ou plusieurs pattes à un prédateur, un peu comme le font certains lézards (je me souviens d’avoir retrouvé mon anolis avec un bout de queue en moins, mon chat Neuneu l’ayant trouvé avant moi). Et quand elle perd des morceaux, ceux-ci continuent de bouger, ce qui peut servir à détourner l’attention du prédateur. Tu trouves ça gore? Non, c’est un superpouvoir!

OK

En portant son t-shirt de scutigère, Ed hérite de ses superpouvoirs, comme tu peux le voir dans ses yeux composés grow-in-the-darque.

Quand on dit de quelqu’un qu’il a une face de cul (ou face de tchu si tu viens de la Beauce), ça ne l’aide en rien dans la vie. Pour la scutigère, c’est tout le contraire : le fait que le devant et l’arrière se confondent est un net avantage pour un animal de cette taille, car ça peut lui sauver la vie face à un prédateur (ton pied, par exemple). T’essaieras, pour le fonne, d’avoir une face en arrière de la tête. Les gens vont juste parler dans ton dos, rien de mieux.

Oui, la scutigère peut mordre. Oui, ça fait mal – comme une piqûre de guêpe, à ce qu’il paraît, mais j’ai des doutes. Si tu mesurais trois centimètres, toi aussi tu serais content d’avoir des forcipules venimeuses, alors sois indulgent, s’il te plaît. Et sois poli avec les scutigères, surtout. Parce qu’elles ne mordent que pour se défendre. Rien à voir avec un petit cousin de 18 mois qui veut tester ta patience (fait vécu). Toutefois, j’ai une mise en garde à faire. Ça m’arrivera pas souvent de faire ça ici, parce que la quasi totalité des arthropodes du Québec sont inoffensifs, mais le venin de certaines bebittes peut provoquer des réactions allergiques chez certaines personnes. Et puisqu’un choc anaphylactique de grade III peut être fatal… Bref, si tu te fais mordre par une scutigère véloce et que tu commences à voir la lumière au bout du tunnel, tu composes le 9-1-1, OK?

Mais c’est pas la peine de t’en faire, hein. Elle est timide! C’est pas comme le maringouin qui te lâchera pas tant que tu lui auras pas fait un don de sang. Non, la scutigère, elle te veut rien, elle a aucun intérêt à t’approcher, et si jamais elle te touche, ce sera purement accidentel et crois-moi qu’elle restera pas longtemps sur toi si tu fais le moindre mouvement. Et puis elle ne semble pas avoir un tempérament belliqueux, si je me fie à cette vidéo qu’Edou m’a envoyée. Paix et amour, tout va bien.

Comment font-elles des bébés? D’abord, les scutigères doivent se rencontrer. Elle se retrouvent dans des endroits sombres, genre le Passeport, et là monsieur aborde madame avec ses longues antennes segmentées, ou vice versa. Si la chimie passe bien, ils continuent de se tripoter avec leurs antennes en dansant. Quand madame scutigère dit à monsieur scutigère « oui, je veux que tu sois le père de mes enfants », ce dernier dépose son spermatophore sur le dancefloor, et madame va le recueillir avec sa noune de scutigère et hop! la fécondation peut avoir lieu. Madame va pondre ses 300 oeufs (ou moins) sur le sol, un à la fois, et laisser sa progéniture se démerder. Quand même, on parle d’un superanimal, ça peut bien s’élever tusseul! À leur naissance, les bébés scutigères ont des touptites mini papattes, qui vont grandir à chaque mue. Après une dizaine de mues, les scutigères sont enfin en mesure de fourrer et de sortir dans les bars (sombres et gothiques).

Je voudrais pas que tu t’imagines que Scutigera coleoptrata pis moi on se promène ensemble main dans la main dans la main dans la main. Nenon. J’ai quand même un peu peur. Cet animal m’impressionne. J’ai déjà vu un spécimen long d’même traverser la chambre de Mathieu, comme propulsé par une urgence hyper importante, me suis dit qu’il devait se rendre à un rendez-vous d’affaires full sérieux qui pouvait pas attendre, alors j’ai eu le réflexe de me tasser en faisant des zoeils de hiiiiiiiiiiii, et Mathieu m’a un peu taquinée : « T’es pas supposée aimer ça? » Oui, je les aime et les admire, mais je peux difficilement me détendre en leur compagnie. C’est, comme ce que le croyant éprouve pour Dieu, une crainte teintée de respect.

« C’est pourquoi, recevant un royaume inébranlable, montrons notre reconnaissance en rendant à Dieu un culte qui lui soit agréable, avec piété et avec crainte, car notre Dieu est aussi un feu dévorant. » (Hébreux 12:28-29)

Un feu dévorant, la scuti. Mais contrairement à Dieu, cette chilopode de course, athlète de haut niveau, peut réellement te venir en aide de façon concrète. Et inutile de prier pour elle : que tu le veuilles ou non, elle va te débarrasser des autres arthropodes terrifiants qui logent chez vous, dont les fameuses punaises de lits que même les exterminateurs professionnels n’arrivent pas à exterminer pour de bon. Tu crains les lépismes d’argent? Les coquerelles? Cloportes? Araignées? Mouches? Moustiques? Fourmis? Eh bien S. coleoptrata ne les craint pas, elle les mange tel un Pac Man qui a le piton sul turbo.

Si tu n’arrives toujours pas à aimer ni même à supporter la présence de cet arthropode fougueux, je peux quand même te donner quelques conseils. Les scutigères étant hygrophiles et lucifuges – ce qui veut dire qu’elles recherchent l’humidité et fuient la lumière – ça vaut la peine de te procurer une déshumidificateur et de dormir les lumières allumées, le temps que tu te mettes à les trouver quioutes ou, à la limite, respectables. Elles risquent moins de squatter chez toi, mais si ça ne suffit pas, il faudrait peut-être penser à éliminer leur source de nourriture. Un peu comme le feraient tes copains alcoolo quand il ne reste plus de bière dans ton frigo, les chilopodes vont naturellement retourner d’où elles viennent sans s’attarder chez toi. De plus, essaie de rendre ton logis moins poreux en calfeutrant les fissures et en remplaçant les moustiquaires brisés, par exemple.

Je termine cette chronique avec une activité pour les initiés. Si tu ne peux supporter de voir ces animaux sur vidéo, ne clique pas sur ce lien : Full bad.

Observe ses mouvements. Ses pattes vers l’arrière sont plus longues pour éviter que se pogner dans ses pattes avant. C’est fou raide tellement c’est parfait! Et quand elle court, elle soulève son corps, c’est pour ça qu’on dirait qu’elle vole! Si la scutigère était une pouliche, elle serait une licorne ET une pégase en même temps! Tute!

En tout cas, moi je l’aime. Même si j’ai un peu peur.

NOTE : La scuti full kawaii de l’en-tête est une création de Cédric, aka Evlyn. Blogueur depuis les années 2000, Cédric mélange délicieusement quioutitude et étrangeté. En plus de ses illustrations et BD, il s’occupe quotidiennement d’une colonie de chats SDF. Si tu ne connais pas son univers, ça vaut la peine d’aller jeter un coup d’oeil sur son blogue actuel et son blogue de lilim.

Publicités
Comments
11 Responses to “☆Scutigère véloce superstar☆”
  1. Le Prince dit :

    Je sais pas si je veux aller danser au Passeport maintenant… mais si je trouve une «superscuti» dans ma chambre, je la tuerai pas comme la dernière fois, j’en ferai un animal domestique, promis. À cause de toi.

  2. Le Prince dit :

    nom pour un groupe gothique: Hygrophile & Lucifuge ?

    • Lorazepam dit :

      Oui! Un band composé d’une scutigère, un iule, un lépisme et un cloporte. À la fin de chaque show, la scutigère mange le reste du band.

  3. Simon D. dit :

    Ouain celui-là t’as réussi à ma la faire aimer.

  4. Tarlatane D. dit :

    Sophine… J’hais les beubittes encore plusse que hamah!

  5. C'ptain Spaulding dit :

    Super article, puis c’est mignon comme bestiole, j’en ai une qui vie sous mon lit pour le moment la collocation se passe plutôt bien. ^^

    • Lora Zepam dit :

      Merci!
      J’aime ça, des fois, lire/entendre des commentaires à l’opposé des « yaaaaaaaaarque » habituels. Et je suis sûre que la scutigère de tsour de lit sera une excellente coloc.

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] de la boutique Doctorak.co, attirent salement les regards perplexes, pis celui arborant une scutigère véloce m’assure une certaine distance a’ec les chicks du […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :