Lettres de prison

Depuis que Génie de ce siècle s’est mise à publier sur Terreur! Terreur!, j’ai envie, par esprit d’émulation, d’écrire des analyses vachement profondes sur la sémiotique du discours hétéronormé des élites méta-technocratiques en marge de la répression du plan d’immanence revendicatif des multitudes en lutte. Hélas, les courriels s’empilent dans ma boîte de réception et je ne saurais faire attendre tous ces gentils correspondants qui se sont donnés la peine d’écrire mon adresse au bon endroit, sans faire de faute.

Ce serait bien le comble si je passais pour une chipie qui ne répond pas à son courrier, déjà qu’on me prend pour un individu inadéquatement investie de sa spécificité d’être-femme…

* * *

De: JeffBruins@fyu.com
À: anne@archet.net
Objet: Incitation à l’ÉMEUTE criss de FOLLE

Criss de folle de communiste! J’ai lu tes affaires de pseudo rebelle à MARDE. ESTI DE CONNE!! Quand on écrit, faut réfléchir aux conséquences de ce qu’on dit! Tu encourage la destruction de la propriété des autres et ça c’est STUPIDE et IRRESPONSABLE! Si un tabarnak d’étudiant pouilleux s’approche de mon char, je roule dessus pis ensuite je fesse dessus avec ma crow bar! Pis toi aussi, si je te pogne, tu vas saigner! M’a t’élargir, ma tabarnak! Y’a quand même des limites! J’ai porté plainte à la SQ, c’est rien que ça tu mérite.

Personne touche à mon CHAR!

De: anne@archet.net
À: JeffBruins@fyu.com
Objet: re : Incitation à l’ÉMEUTE criss de FOLLE

Cher propriétaire de char,

Suite à vos menaces de mort, j’ai porté plainte au Black Bloc. S’ils vous attrapent, ils vous forceront à déménager sur le Plateau, à vous rendre au travail sur un Bixi et à manger du tofu en écoutant Loco Locass.

Personne ne touche à mon corps – même pas moi.

* * *

De: jmlejeune@lebouclier.ca
À: anne@archet.net
Objet: Avertissement – Pornographie infantile sur votre site

SOUS TOUTES RÉSERVES

Madame Archet,

Un de nos cyber-vigiles nous a indiqué que votre site web contenait de la pornographie mettant en scène des mineurs. Le passage qui suit est particulièrement incriminant :

«Elle n’avait que huit ans, mais elle était exactement comme je les aime, encore verte, amusante, vive, douce et assez tendre pour faire damner un saint. Soit, il a fallu que je paie le gros prix, mais le moment que j’ai passé avec elle fut inoubliable. J’ai humé sa robe, elle embaumait de sucs astringents, puis… et bien voilà,  je n’ai pas pu résister. J’y ai glissé ma langue, d’abord pour goûter, ensuite pour m’enivrer de son corps délicatement charpenté. Est-ce un excès d’enthousiasme de ma part? J’en eus le visage éclaboussé de plaisir.»

Laissez-moi vous rappeler qu’en vertu de l’article 163.1 du Code criminel du Canada, «pornographie juvénile» s’entend entre autres comme «tout écrit dont la caractéristique dominante est la description, dans un but sexuel, d’une activité sexuelle avec une personne âgée de moins de dix-huit ans», ce qui est clairement le cas dans l’extrait susmentionné.

Nous vous sommons donc immédiatement de retirer ce texte de votre site. S’il s’y trouve encore dans 48 heures, nous vous dénoncerons à la Gendarmerie Royale du Canada.

Jérôme M Lejeune
Association Le Bouclier

De: anne@archet.net
À: jmlejeune@lebouclier.ca
Objet: re: Avertissement – Pornographie infantile sur votre site

Monsieur Lejeune,

Merci pour votre gentil message. Ça fait toujours plaisir de savoir que mon site n’est pas seulement lu par les robots indexeurs de Google. Remerciez aussi de ma part votre cyber-vigile; c’est rassurant de savoir qu’il y a des tas d’individus équilibrés, à la morale en béton armé, qui naviguent jour et nuit sur le net pour zieuter de la pr0n crasseuse. Ça me réconcilie avec le genre humain, tiens.

(En passant, avez-vous déjà remarqué que le préfixe «cyber» n’est utilisé que par les gens qui veulent nous faire peur avec internet? Cyberdépendance, cybersexe, cybercriminalité, cyber-pédophilie… en ce qui me concerne, je reste cyber-vigilente et préfère utiliser «en ligne»,c’est moins hystérique.)

Pour ce qui est de l’extrait incriminant que vous m’avez soumis, veuillez noter que je parlais ici d’une bouteille de Bordeaux. Il ne s’agit donc pas ici de pédophilie, mais d’œnophilie.

Je vous ferais bien la bise, mais si on raconte que j’ai embrassé Lejeune, je suis cuite.

AA.

* * *

De: freebird2010@woo-hoo.com
À: anne@archet.net
Objet: Ecrit moi

Salut. Je suis à Bordeaux et je t’écrit juste pour te dire que en dedans on aime bien ce que tu écrit. On se disait que peutetre sa te tenterait d’écrire à moi et aussi aux gars qui font du temps surtout que nous les choses d’érotique, on peut juste en parler pis en penser, en tout cas tu sait ce que je veut dire. Je suis pas dangereux rien faut pas avoir peur sait juste que ici le temps est pas pareil que dehors je sait pas si tu comprend, c’est comme si notre vie étais arréter. Avec de mots de toi sait comme si elle continuait a couler comme avant.

Pete

De: anne@archet.net
À: freebird2010@woo-hoo.com
Objet: re : Ecrit moi

Cher Pete,

Ce sera un plaisir pour moi de correspondre avec vous. J’ai un ami très cher qui moisit en ce moment au trou, alors je comprends très bien l’horreur votre situation. Ce sera ma petite contribution à l’effacement de votre esprit et de votre corps, pour un instant fugace, du poids inhumain de la prison.

Bises,

AA.

P.S.  Parlant de Bordeaux et de couler, avez-vous lu mon texte intitulé « Elle n’avait que huit ans »? J’aimerais bien avoir votre cyber-avis à ce sujet.

Publicités
Comments
10 Responses to “Lettres de prison”
  1. geniedecesiecle dit :

    Je suis aussi la Muse de l’Époque, à temps partiel, si jamais t’as besoin. Just sayin’.

  2. Rintintin dit :

    J’apprécie toujours lire ces « courriels-réponses ».

  3. Lora Zepam dit :

    Le cyber-courrier d’Anne Archet kicke des culs. J’en veux plusse!

  4. kristobalone dit :

    Pardonnez ma naïveté mais, ces mails sont authentiques ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :