Le Grand porte-queue arrive au Québec, ou WOW, UN NOUVEAU PEUPILLON!

Le Grand porte-queue arrive au Québec, ou WOW, UN NOUVEAU PEUPILLON!

Tantôt, Vécké, aka votre Canette Anger, m’a envoyé un lien accompagné d’un message surexcité. « SOPHY SOPHY SOPHY. » Ah! Oui, le nouveau papillon. Mathieu m’a envoyé l’article du Devoir. Je sais pas si c’est totalement une bonne nouvelle. J’veux dire, nulle part on ne nous parle des conséquences de l’arrivée d’une nouvelle espèce. Et puis c’est dû aux changements climatiques, tsé… « Mais SON NOM. SON NOM, SOPHY. » LOL. Oui, OK. C’est drôle. Vu que je connaissais déjà les papillons porte-queue, je pensais même pas à trouver ça drôle. Merci Vécké de me faire réaliser que c’est un nom drôle, surtout qu’il s’agit d’un GRAND porte-queue. Pis on m’apprend qu’en anglais on l’appelle swallowtail, mais c’est un peu moins fonné quand on sait que ça vient de son autre nom, queue d’hirondelle.Vécké me dit que je dois en faire un article sur TT, que c’est une information importante. Oui, je suis du même avis. Il faut savoir qu’une nouvelle espèce pénètre notre écosystème, et il faut apprendre à la connaître un peu. Pour l’instant, j’ai plus de questions que de réponses, alors je fais ma petite enquête et je partage mes découvertes avec toi, mes chers lecteurs et lectrices.

Si je me fie au guide d’identification d’Yves Dubuc, Les insectes du Québec (Broquet, 2005), notre territoire héberge quatre espèces de Papilionidae, famille à laquelle appartient le Grand porte-queue qui est en train de s’installer chez nous. Dans l’article du Journal Métro, on nous dit que « le plus grand papillon diurne en Amérique du Nord peut atteindre l’envergure de 15 cm, soit celle d’une assiette. » Moi je te dis que si 15 cm ça te dit à peu près rien, sache que ça équivaut à presque six pouces. Et si ça te donne pas plus une idée de ce que ça peut signifier, bin tu mérites peut-être pas de le savoir.

La taille du Grand porte-queue. Gros d’même, j’te l’dis.

OK, on a un nouveau papillon magnifique, c’est le plus gros, le plus beau, on est tutessités, on s’extasie, on trouve ça drôle, on a un nouvel idole, mais wo menute. Puis-je te faire part de mes inquiétudes? Le spécialiste en entomologie du Jardin botanique n’a rien dit pour me rassurer. Est-ce que cette nouvelle espèce saura bien s’intégrer ici sans perturber l’écosystème? Sera-t-il en compétition avec d’autres espèces indigènes? Va-t-il faire des coupes à blanc pis construire des condos laittes avec des piscines? Je me questionne, là. C’est l’fonne, voir une nouvelle espèce de bebitte. Mais vas-tu t’essiter autant quand la recluse brune va venir camper chez nous? (Si t’as le coeur fragile, va pas voir des photos de morsures de Lexosceles reclusa.) Bref, il se pourrait que les changements climatiques nous en fassent voir de toutes les couleurs prochainement (pour le moment : jaune).

Grand porte-queue? Grand porte-queue?

 

Personnellement, j’aurais aussi apprécié que Le Devoir nous dise au moins le nom latin de ce papillon si essitant. Juste rajouter deux mots. Parce qu’il s’avère que deux papillons se font appeler Grand porte-queue, et ils appartient à la même famille. Sur photos, ils se ressemblent beaucoup au niveau du revers de leurs ailes, mais ils n’ont pas la même taille. Au tout début de mes recherches dans les internets, j’ai cru que l’espèce ici concernée était Papilio machaon, mais celui-ci est plus petit (30 à 50 mm, méchante guerosse assiette), alors j’ai compris que la vedette, c’est Papilio cresphontes, qui correspond mieux à la description donnée par le spécialiste en entomologie du Jardin botanique. C’est un très beau papillon diurne, il est fort coquet et ressemble à Papilio canadensis, le porte-queue tigré du Canada qui, lui, est presque deux fois plus petit que notre nouvel arrivant. Des porte-queue tigrés, j’en ai vu très souvent durant mon enfance, ils se tenaient sur les bouses de vache du voisin. Un papillon si élégant et gracile sur un tas de marde fumant, c’est une image qui ne s’oublie pas. D’autres papillons d’ici portent aussi la queue, mais ils appartiennent à une autre famille, les Lycaenidae. Par exemple, sur la photo ci-dessus on a le porte-queue du chêne (Satyrium calanus falacer), qui pourrait ressembler à une version un peu gothique de P. canadensis, mais sa queue est pas mal plus petite. Ce qui ne lui enlève rien, voyons. Arrête de t’imaginer des affaires. Tout de même, ça reste que c’est P. cresphontes qui a la plus grosse queue. Alors moi je dis que c’est lui qui devrait être le vrai, le seul et unique Grand porte-queue. Sinon, je propose : Grand porte-grosse-queue.

Satyrium calanus falacer, le porte-queue du chêne, est gros comme une assiette de 23 à 34 mm.

Et autre affaire cool : sa larve a l’air d’un caca d’oiseau. Solide. On peut donc dire que maman P. cresphontes  chie des bébés. HA HA! UNE JOKE DE MARDE AVEC DES PAPILLONS!

Sous forme larvaire, le Grand porte-queue se prend pour de la marde.

Vécké sera peut-être déçue que je ne montre pas de photo du pénis du Grand porte-queue, alors je lui mets ici un lien que tu peux aller voir toi aussi, ça mène à une photo que je qualifierais de semi safe for work.

Vue du dessur de notre Grand porte-queue.

Oui, ce fut la fois où Lora Zepam te parlait de bebittes unanimement reconnues comme étant belles.

Publicités
Comments
2 Responses to “Le Grand porte-queue arrive au Québec, ou WOW, UN NOUVEAU PEUPILLON!”
  1. Sonia D. dit :

    J’adore ton écriture et ton humour, comme toujours. Merci pour ces résultats de recherche pleine d’amour et de curiosité! Je t’aime cousine! ======D

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :