Les provinciales

Blaise Pascal

Janvier, c’est le mois des résolutions. En plus d’abandonner pour de bon la consommation de sels de bain, j’avais décidé d’écrire pour Terreur!Terreur! une analyse anatomo-pathologique des infections du nombril et des variations de l’ionogramme au cours de l’accès palustre simple dans une perspective antéro-postérieure. Hélas, j’ai constaté avec effroi que non seulement les messages ne cessent de s’empiler dans ma boîte de réception, mais qu’ils se sont mis en plus à me dévisager d’un air agressif. J’ai donc remis à plus tard ma contribution géniale à l’avancement de la médecine pour répondre aux plus pressants; je ne voudrais surtout pas que les internets pensent que je suis une chipie qui ne fait qu’halluciner sur les drogues dures devant l’écran de son ordinateur, hein.

* * *

De: rainbowmelie@chickmail.com
À : anne@archet.net
cc : clodi2008@hottemail.com, sashprincess@woohoo.ca
Objet: Allllooooooo ! ;)

J’ai betté avec mes chums du bureau que j’aurais le guts de t’écrire (c’est elles qui sont en cc) alors si tu me réponds je gagne un mojito! Je ne suis pas trop des écrivaine, donc je ne vais pas participé au concours pour les 10 ans de ton blog, mais je voulais quand meme te dire que moi et les filles, on lit ce que tu écris depuis des années. Je vais aussi te poser une question d’un coup que tu nous publies sur ton site de Terreur : est-ce que c’est vrai que les gars du Plateau sont toute des carrés rouges snobs maigrichons qui portent des barniques et qui bandent mou? Parce qu’icite au Saguenay c’est plein de vrai mâles… Je te jure, ils sont toutes HOT ! Fa que si tu as envie de gros sex cochon, viens nous rendre visite LOLLLLLLL

Kiss kiss pi lâche pas!!!!!

Mel

De: anne@archet.net
À: rainbowmelie@chickmail.com
cc : clodi2008@hottemail.com, sashprincess@woohoo.ca
Objet: Allllooooooo ! ;)

Chère Mel,

Comme c’est agréable d’avoir des nouvelles en provenance des régions! Toute occupée que je suis à me lisser continuellement le bouton en lisant des romans Harlequin piqués chez ma voisine,  j’ai tendance à oublier que la province est remplie de jeunes femmes au sang vif qui n’hésitent pas à s’encanailler une fois que les poules sont nourries et que le fumier a été ramassé. Étant moi-même une sauvageonne – j’habite un quartier mal famé de Gîtînô – je suis bien placée pour savoir qu’il n’y a qu’en zone sous-développée culturellement que les corps caverneux masculins s’engorgent encore adéquatement. Dans mon patelin de culs terreux, les messieurs arrivent à peine à marcher tant leur crosse épiscopale pointe continuellement vers le ciel, alors qu’à l’autre bout de l’autoroute 50 ils se promènent en Bixi sans la moindre difficulté. C’est à croire que le simple fait d’habiter dans cet antre du diable qu’on désigne sous le nom de Montréal suffit pour transformer la bûche de n’importe quel fils de hardi bûcheron en pauvre asperge trop cuite. Personnellement, je mets ça sur le compte de la surconsommation d’espresso équitable, du flexitarisme et de l’inhalation des solvants contenus dans l’encre du Devoir.

Je vous remercie pour votre invitation. Faites-moi signe quand viendra le temps de l’insémination, je suis curieuse de voir ça – je n’ai jamais eu l’occasion de visiter une porcherie.

Bises,

AA.

* * *

De: pierre.moleskine@gelemail.com
À: anne@archet.net
Objet: Fuite

Salut AA. L’actualité me déprime, surtout dans cette atmosphère de déprime post-printemps érable. Que conseillerais-tu à quelqu’un qui veut embarquer clandestinement dans un cargo et fuir ce pays de merde?

Pierre

De: anne@archet.net
À: pierre.moleskine@gelemail.com
Objet: Fuite

Cher Pierre,

Je lui dirais que prendre une chanson de Charles Aznavour au pied de la lettre est toujours une mauvaise idée. Il y a des milliers d’autres façons agréables de fuir le Canada : sur le pouce, à cheval, en deltaplane, en sautillant sur un pogo stick… bref : des moyens de locomotion tous plus agréables que de rester enfermé pendant des semaines dans un container à boire sa propre urine.

Une alternative intéressante est de fuir le Canada en restant sur place. C’est d’ailleurs ce à quoi je m’emploie depuis un certain temps : j’ai créé ma propre zone d’autonomie temporaire dans mon demi-sous-sol où j’ai aboli le capitalisme, le patriarcat, la taxe sur les produits et services ainsi que l’obligation de porter des petites culottes. J’ai même donné un nom à ma commune révolutionnaire : le Nounalairistan.

Bises,

AA.

* * *

De: ledude6969@machoman.qc.ca
À: anne@archet.net
Objet: salut

Mon chum m’a dit que ton site de cul est hot fak je suis allé voir pis fuck je sais pas ce qui te trouve y’a rien que du texte esti pas une crisse de photo. Comment tu veux que les dude savent que tes fourrable si on peut pas voir tes boules? En plus, je comprends rien de ce que tu écrit ya juste des koliss de mots a 100 piasses. Pour moi, tes juste une esti de coincé qui suce même pas et pis qui crosse rienk. Je met en 10 que tu a pas vu de queu depuis des mois, right? PICS OR IT DID’NT HAPPEN, TABARNAK!

De : anne@archet.net
De: ledude6969@machoman.qc.ca
Objet: salut

Cher ledude6969,

Des photos, j’en ai des tas. Il se trouve que pour des raisons sottement esthétiques, j’évite d’en publier sur mon site qui, à l’image de ma vertu, est d’un blanc pur et virginal qui n’est souillé que par la typographie. Mais bon, satisfaire le lectorat est ma devise. Puisque vous voulez une photo de mes boules, je m’exécute de bonne grâce:

boules

Si vous en voulez d’autres, n’hésitez surtout pas à me le demander, hein. J’en ai encore beaucoup en stock et ça fait tellement plaisir…

Bises,

AA.

Publicités
Comments
3 Responses to “Les provinciales”
  1. Anne Archet dit :

    J’aime un homme qui a du ressort et qui sait rebondir après une rebuffade.

  2. Baton sauteur dit :

    Oui, oui, un bâton sauteur ! J’ai un TK8 : super pour s’évader …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :