Les liaisons dangereuses

Choderlos de Laclos

Depuis que Sémillant a fait son entrée fracassante sur Terreur!Terreur!, je me dis que je devrais faire comme lui et profiter de la tribune incroyable qui est mise à ma disposition pour vous offrir, adorables lecteurs, une analyse brillante et sarcastique sur un fait culturel important et brûlant d’actualité – comme les vidéos de Harlem Shake réalisées par des nudistes amateurs de cuisine moléculaire, la manie qu’ont les chroniqueurs politiques de parler de «vraies affaires» qui n’existent que dans leur cervelle nécrosée ou l’impact du concours «Déroule le rebord pour gagner» sur le taux de circoncision au Québec.  Hélas, je viens de constater (avec dépit, il va sans dire) que les courriels ne cessent d’encombrer ma boîte de réception, malgré les efforts titanesques qui furent les miens et dont vous avez été témoins au cours des derniers mois. J’ai donc remis tout cela à plus tard; je ne voudrais surtout pas que vous, lecteurs chéris, me preniez pour une tête de linotte qui a oublié son mot de passe gmail, hein.

* * *

De: comptabilite@inova-solution.com
À: anne@archet.net
Objet: Dread

Hey Archet! Je viens de couper mes dreadlocks. Ils étaient pas mal longs…Qu’est-ce que je devrais en faire?

Christian

De: anne@archet.net
À: comptabilite@inova-solution.com
Objet: re: Dreads

Cher Christian,

Je vous recommande de les emballer soigneusement dans du papier de soie lorsque vous déménagerez à Brossard, Terrebonne ou Saint-Hubert pour ensuite les épingler, au bureau, à la partition de votre cubicule. Lorsque vous serez dans le rush de la fin de l’année financière, vous pourrez ainsi les contempler et vous rappeler avec nostalgie  l’époque bénie où vous avez traversé l’Inde en auto-stop, fait du bénévolat dans une école en Haïti, lancé des briques aux flics, occupé votre campus universitaire — bref, l’époque où vous étiez jeune, sauvage, libre et surtout, vivant.

Bises,

AA.

* * *

De: benoit17@bigot.com
À : anne@archet.net
Objet: Mêlez-vous de ce qui vous regarde

Je vous prierais, Madame, de cesser d’intervenir dans le débat français au sujet du présumé «mariage pour tous» qui n’est en fait que pédérastie et imposition à tous de la pire des déchéances morales. Vous n’êtes pas Française et à ce que je sache, les étrangers et les métèques n’ont aucun droit de se mêler des affaires de la République.

S’attaquer au mariage revient à s’attaquer à la famille, ce qui revient à s’attaquer à la généalogie, ce qui revient à s’attaquer à une nation. Le mariage des gouines et des pédérastes n’est rien d’autre que l’institutionnalisation de la décadence, car ces liaisons dangereuses sapent tous les liens filiaux lorsque ces homos dégénérés ont l’insolence d’adopter des enfants. Tout cela ne peut mener à moyen terme qu’à la destruction finale de la civilisation. La théorie du genre, c’est le mal absolu et cette théorie n’est pas française, c’est une importation funeste du nouveau monde dont vous, Nord-Américains, devrez répondre auprès des générations futures. Nous n’avons pas en France à être gouvernés par des minorités métèques et destructrices. Ce ne sont pas elles qui ont construit notre pays et donné des enfants à la nation. Alors je vous prie, taisez-vous et laissez-nous nous défendre contre la barbarie et la pourriture qui frappe à nos portes. C’est notre droit le plus légitime et notre devoir sacré envers l’humanité.

Benoît Hennequin

De: anne@archet.net
À: benoit17@bigot.com
Objet: re: Mêlez-vous de ce qui vous regarde

Cher Benoît,

En tant que mi-chintoque, métèque, bâtarde, métissée au trognon dont le sang est si impur que la Croix Rouge n’en veut même pas, jamais n’oserais-je me mêler aux affaires de votre glorieuse République, cette nation peuplée par la glorieuse race gauloise, ces seigneurs virils au teint pâle et à la barbe fleurie. Souvent, la nuit, je vous imagine,  représentants ultimes de la perfection humaine, enduisant votre corps musclé d’huile pour vous adonner aux joies simples de la lutte, corps contre corps, dans une étreinte aussi chaste que virile, pendant que vos sculpturales compagnes, aux fesses délicatement bombées et à la dentition parfaite, vous regardent en se tenant par la taille et en se chuchotant langoureusement à l’oreille des commentaires admiratifs. Je ne peux alors empêcher ma main de s’attarder entre mes cuisses et, je vous le confesse, je dois faire des efforts surhumains pour ne pas succomber à la tentation de me laisser aller à un plaisir aussi honteux qu’hexagonal.

Mais je m’égare. Ce que je voulais vous dire, c’est que je n’avais aucune intention, dans les quelques malheureuses interventions que j’ai pu faire sur les forums de discussion ultra-cathos et crypto-fachos que vous fréquentez, de défendre le mariage pour tous. Je regrette que mes propos aient ainsi été si mal interprétés. Ce que je propose, c’est le mariage pour personne. Si on permet à plus de gens de se marier, ne voyez-vous pas que le résultat inévitable sera une hausse du nombre de mariages? C’est ce qui s’est passé ici, dans ma contrée ravagée par les invertis et les suppôts de Judith Butler. Perso, je trouve  que c’est beaucoup plus efficace pour s’attaquer à la famille et saper les fondements de la civilisation que de faire en sorte que plus personne ne puisse se soumette à cette institution patriarcale et esclavagiste. Lorsque la civilisation sera renversée, on pourra toutes et tous enfin élever nos enfants comme bon nous semble sur ses ruines fumantes – et pourquoi pas, s’adonner à la lutte, nus et huilés, sans préférence de sexe et si possible en groupe. Ne vous en faites pas, je suis sûre que c’est ce que Jésus voulait dire quand il parlait de «l’amour des hommes».

Bises,

AA.

* * *

De: ledude6969@machoman.qc.ca
À: anne@archet.net
Objet: WTF??????

Comment cé que tu a répond a mon mail sur le site terreur? Pis cé koi le rapport de la pic que tu a poster? T’é vraimen pas ben dans la tête toé. Pi cé qui qui t’a donné la permission de mette mon message public???? Té sensé être une écrivaine pi tu respecte pas le droit d’auteur des autres. Sa fait dur en tbnk. Moi je pense que té juste une esti de salope qui se prend pour une autre pis surtout pour une cochone mais qu’on sait que c’est juste pas vrai que t’es en fait stuk up pis chiante tu mérite de te faire gangbagner sa te ferai comprendre cé quoi ta vrai place bitch fak check toi paaske moi pis me chums WE ARE ON THE PROWL ESTI !!!!!!!!!!!!!

De : anne@archet.net
De: ledude6969@machoman.qc.ca
Objet: re: WTF??????

Cher ledude6969,

Désolée d’avoir diffusé ainsi votre œuvre sans votre consentement. En fait, non, je ne suis pas désolée, puisque je récidive. Ne pas contribuer à la diffusion d’une prose si nouvelle, si rafraîchissante de sincérité serait en soi un crime. Comme vous le savez sûrement, Terreur! Terreur! est fréquenté par l’élite culturelle du Québec – que dis-je, de toute la francophonie mondiale et intergalactique – alors la tribune que je vous offre vous ouvrira peut-être les portes de l’Académie française. Si ça se trouve, vous viendrez plus tard me remercier avec vos chums phallocrates sans ressentir le besoin de m’agresser sexuellement. J’aurai ainsi le sentiment du devoir accompli, car cette bonne action aura réglé ma dette envers l’humanité.

Bises quand même,

AA.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :