Nancy Sinatra est dans le champ

Voici le texte que j’ai écrit pour la soirée YOLO (révolution) de Poème sale, à l’Off-festival de poésie de Trois-Rivières, c’était hier soir, si vous n’y étiez pas vous avez manqué une très excellente soirée, merci à tout le monde qui a organisé, lu, dit, chanté, joué, écouté et fêté, ce matin je suis rentré à Montréal le cœur content et avec du Mylène Farmer dans la tête (et le verre que j’ai emprunté au bar, il fallait bien se réhydrater).

***

Nancy Sinatra est dans le champ

Yolo c’est un trou en Californie
où t’as pas envie d’aller
parce que tout le monde là-bas il est heureux
de penser à rien de juste vivre sa seule vie
en bouffant du soleil
tu te dis que t’es pas fait pour ça

yolo aussi c’est l’évidence que tu vis juste une fois
et une chance estie
tu vis juste une fois mais tu te fais chier souvent

j’ai vu les internettes
j’ai vu que t’étais lette
avec ta face de pic-bois
et ta calotte marquée yolo
et pauvre toi tu vas vivre juste une fois

tu connais la toune de Nancy Sinatra
mais ta vie est pas comme ça
tu vis juste une fois juste pour toi tu ne rêves pas

alors t’aimerais croire à l’éternel retour
tu sais la patente à Nietzsche
pour te dire que tu retrouveras cet amour
cet amour perdu au prochain tour du manège
mais tu vis juste une fois pauvre cloche
la deuxième chance ça existe pas
t’avais juste à aimer moins mal
tu te dis qu’un jour dans ta vie tu vas être moins imbécile
tu diras
juste faire la bonne affaire #yolo

le monde te doit rien
ça t’empêche pas de quêter
les morts n’ont pas de regrets
c’est juste que des fois
y’ont l’air caves

j’ai vu les internettes
j’ai vu des tas de squelettes
leur chair fantôme rêve-t-elle de revenir
pour une semaine juste une petite semaine
faire trois-quatre affaires et puis se bercer sur la galerie

et t’as pas le temps
de relire les essais de Montaigne
t’as pas le temps pour rien
parce tu vis juste une fois
que t’as trop de choses à faire
que le temps se sauve comme un voleur
avec tes heures préférées
cours pas après trouves-en d’autres
rappelle-toi que les roses pourrissent vite

et tu peux pas t’empêcher d’espérer
et d’attendre et de te fossiliser comme un poulet égyptien
et t’oublies que les aiguilles tournent en criant
les momies ne jouissent pas elles ne pleurent pas souvent non plus
yolo
man

t’as juste une vie et tu vas sans doute la rater
on peut pas tous être Hugh Jackman ou Super Mario
y’a pas de truc des cent vies
la caméra tourne tout le temps t’as jamais rien qu’une prise
et tu sais pas jouer
et tu sais pas vivre

tu te rappelles le jour où tu t’es sauvé de la mort
quand t’angoissais au milieu de tous ces gens
qu’il faisait beau que c’était pas normal
tu t’es sauvé mais un jour la mort va te pogner
elle va te sauter dans le visage
parce que tu vis juste une fois
et tes amis avec
et ta blonde avec
et tes enfants avec
tu te demandes comme un égoïste si tu devrais pas crever avant eux
crisse de zouave yolo c’est pas you only love once

once upon a time dans ta vie de pied-tendre
t’as pensé que tu pourrais attendre la fin de l’année
avant de vivre
que là t’aurais le temps
mais plus tard ça existe pas
et rien n’attend pour toi

ta vie se décâlisse tranquillement
et t’en as juste une elle se fond dans l’amertume
et même la vaisselle sale va rire de toi
elle te dira
débloque débogue déplogue ton estie de tévé
tu vis juste une fois pis tu vas dire
regarder L’auberge du chien noir #yolo

alors
alors en définitive la vie te brise le cœur
c’est écrit dans Houellebecq
et un paquet d’autres livres
alors tandis que ton cœur marche encore
fais donc quelque chose de beau
quelque chose de moins ordinaire
t’as pas besoin de marcher sur la lune
ou de te rentrer un truck dans le cul
regarde autour de toi
c’est écrit partout
toute chose te dit
tout être te dit
je suis là je suis là je suis là je suis là je suis là je suis là je suis là je suis là.

Publicités
Comments
One Response to “Nancy Sinatra est dans le champ”
Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] (révolution) de Poème sale au l’Off-festival de poésie de Trois-Rivières. Après le texte de M.Gregor, voici celui de Darnziak. Merci aux organisateurs et à tout ceux qui sont […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :