Ton horoscope 2014, Madame – Lion

lion

Lion (23 juillet au 22 août)

Chiffre chanceux: 6

Couleur: Auburn

Jour faste: samedi

Planète: Uranus

Animal: …J’ai tu vraiment besoin de le nommer ou t’es assez wise pour le trouver tu-seule?

 

Là, Madame, en 2014 ça va mal à’ shop. Pluton est en sacrament après Jupiter depuis qu’y’a essayé d’y rentrer les anneaux de Saturne dans le tu-sais-où; ça sera vraiment pas ton année chanceuse.

Déjà, à date, tu peux le constater.

Tous les groupes d’aquaforme étaient déjà complets quand t’as voulu t’inscrire pis comme t’es trop chieuse pour essayer le spinning, tu t’es ramassée dans des ateliers de tricot avec une gang de jeunes à grosses lunettes qui font juste poser leurs foulards circulaires avec leurs maudits téléphones. Va falloir que t’attendes au deuxième décan pour voir disparaître un peu ton extra farlouche du temps des fêtes.

C’est juste cette semaine, lors d’un midi au bureau, que t’as appris que La galère reviendrait pu jamais jamais, à’ tv. Ça t’as fait mal au coeur, Madame. T’aimais ça beaucoup, La galère. Ça te faisait de quoi à jaser avec les secrétaires… Là, tu vas quand même pas aller dire que t’attends la suite de Game of Thrones… Des plans pour passer pour une cochonne !

Parlant de ça, Madame… Ton Monsieur est pas vite vite su’a gachette de ce temps-là, hein? On va pas se conter de peurs. J’veux pas être plate, mais va falloir que tu l’écoutes tu-seule ton programme de tout nus dans lequel y’a pas rien que l’hiver qui vient, parce que lui son gros feeling risque de se limiter à son premier examen de la prostate. Tu peux toujours essayer la lingerie pis les bebelles en rubber, mais ben franchement, j’mettrais pas un dix là-dessus.

Tu pensais être safe côté santé avec ton nouveau médecin de famille trouvé en 2013? S’cuse de te dire ça de même ma pitoune, mais y pourra pas grand chose pour toé. Même quand t’iras le voir en pleurant, disant que t’es pu capable de sentir ton boss, que t’en peux plus de faire de l’over pis que le rythme effréné de la vie «avec le trafic, les enfants, les repas, le ménage pis toute» c’est vraiment trop pour tes p’tites épaules, y sera pas foutu de te câler un burn out, le vieux calvaire. Y va plutôt te répondre de pomper ton gaz égal, de prendre une tite-pillule pis de revenir le mois prochain si ça fait pas. Y’a toujours fait du 50 heures/semaine su’é shifts lui, pis y’é pas mort !

Si j’étais toé, Madame, j’crisserais toute ça là. J’attendrais le printemps pour me payer un tout inclus à Cancun pis me ramasser un p’tit bronzé. À ton retour, ça ira pas mieux… Mais ça va moins paraître.

 

Petite pensée: «On n’apprivoise pas les chats sauvages pas plus qu’on met en cage les oiseaux de la terre.»

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :