Que le mal ait le dernier mot

Je voudrais être de ceux qui ne parlent plus qu’avec des objets tranchants. Parce que ces temps-ci, la parole, elle me crève sur la langue, avant même qu’elle arrive au monde. J’ai la parole épuisée, rachitique, atone. Son articulation ne mène à rien, n’évoque rien. J’ai l’impression que quand bien même je parlerais cent ans, … Lire la suite

Un granit entouré d’une vague épouvante

L’autre jour, un jour de printemps, j’étais sur Sainte-Catherine, m’étais acheté des chemises, une amie m’accompagnait parce qu’elle a du goût et que c’est moins platte d’être accompagné quand on magasine. Elle devait aller chercher un truc chez Ogilvy, nous y allâmes sous un beau soleil. Chez Ogilvy il y avait évidemment de belles madames, … Lire la suite

Idées pour un blues ou En attendant Apophis (lu par Le Mercenaire lors de la soirée Gang de Truands)

Après s’être concertée, l’équipe de Gang de Truands a décidé de publier l’entièreté des textes lus lors de sa soirée éponyme – le 12 mars 2013 au Café Chaos –  sur Terreur Terreur. Le Mercenaire ayant donné le feu vert, l’embuscade sera donc tendue au détriment des bonnes mœurs. Et du coup M. Gregor et … Lire la suite

Le langage comme arme tendancieuse

NDLR: Pour battre les sophistes pendant qu’ils sont encore chauds, l’équipe de Terreur!Terreur! vous propose le texte de Marie-Christine Lemieux-Couture, collaboratrice invitée, qui vient nous mettre les barres sur les T et les points sur les I en matière de dérive pernicieuse du langage dans nos canards quotidiens.   L’accès à l’information est un droit. Tout citoyen a … Lire la suite

La métaphore de l’investissement

Faudrait un peu se parler de vocabulaire, voire de champs lexicaux. Faudrait aussi se rappeler les distances qui existent entre le littéraire et le littéral, se rappeler ce que métaphore veut dire – car comme figure de style, elle est la plus populaire, non?  Au cœur du débat qui secoue le Québec depuis quelques semaines, … Lire la suite

Te faire mettre des mots dans la bouche

Je vais vous avouer qu’il m’arrive de flâner dans les fils de commentaires sur Radiocanada.ca.  ou d’autres sites du genre. Ça me permet de sonder, plus efficacement que les sondages CROP, la profondeur de la tank à purin dans laquelle on se trouve. Parce que dans ces lieux virtuels, les gens gardent toujours le masque … Lire la suite