Ces drames qui basculent ou Ce qui se passe dans tes bobettes reste dans tes bobettes

  Raturer toute passion, tout enthousiasme, toute indépendance généreuse, toute indécente vigueur d’affirmation; fendre en quatre l’ombre de poil d’un sénile fantôme de sentiment, faire macérer, en trois cents pages, d’impondérables délicatesses amoureuses dans l’huile de myrrhe d’une chaste hypothèse ou dans les aromates d’un élégant scrupule; surtout ne jamais conclure, ne jamais voir le … Lire la suite