Anne Archet

Fossile rescapé de l’âge héroïque des blogues – vous savez, le vingtième siècle, cette époque géologique où vous étiez encore à l’école – héroïne sans emploi, pétroleuse nymphomane, pr0nographe lubrique, anarcho-verbicruciste, poétesse de ses fesses, Gîtînoise et menteuse, par dessus le marché. La rumeur veut qu’elle n’ait jamais existé. Si j’étais vous, je me méfierais.

Pour consulter le courrier du coeur d’Anne Archet sur Terreur!Terreur!, il suffit de cliquer ici. Et pour lire Le Décamoron, écrit en collaboration avec SS Latrique, c’est par ici. Pour lui écrire (et ainsi avoir peut-être l’insigne honneur de se retrouver dans le courrier du coeur), c’est par là.

Enfin, si vous êtes assez inconscient pour vous exposer au stupre et à la fornication de Rocambolesques en résidence, qu’elle commet avec le divin SS Latrique, c’est de ce côté.

Publicités
Comments
8 Responses to “Anne Archet”
  1. Ed.Hardcore dit :

    T’as de beaux yeux… droits, bebé.

  2. Le Prince dit :

    Good Gode! (comme on dit)

  3. Pétrole dit :

    Le temps héroïque des blogues, c’était le temps où tu t’émerveillais, chère maîtresse, de tes souvenirs de jeunesse épiques avec ton professeur de philosophie qui debout sur la table s’écriait « Dieu est mort ! », où ta verve de jeune fille faisait palpiter le coeur des jeunes amantes et amants, pour un projet d’anarchie prolétarienne jusqu’aux temps à venir … Que de souvenirs extraordinaires … Que de temps a passé …

  4. Blowhorn dit :

    La stimulation génitale par autrui n’aurait donc pas le mêmes effets ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :