Lora Zepam t’invite à lire son Moebius et à entendre deux de ses auteurs

En février dernier a lieu le lancement du Moebius numéro 144, sur le thème Animaux, piloté par moi-même. Oui oui, on a accepté de me confier une responsabilité de grande personne! Et je peux te dire que le résultat est pas mal impressionnant, parce que les auteurs nous ont envoyé des textes malades, et j’exagère même pas! On a dû refuser de bons textes par manque d’espace. Parmi les textes retenus, trois sont de mes collègues de Terreur Terreur Anne Archet, Stéphane Larue et François Rioux. Les autres, en ordre alphabétique : Mélikah Abdelmoumen, Maxime Raymond Bock, Joanie Boutin, Patrick Brisebois, Marie-Ève Comtois, Catherine Cormier-Larose, Frédéric Côté-Boudreau, Alexandre Dostie, Sara Hébert, Mélanie Jannard, Annie Lafleur, Bertrand Laverdure, Patrick Le Divenah, Marie Lefebvre, Marie-Andrée Morache, Jean-Jacques Nuel, Caroline Rivest, Diane-Ischa Ross, Hector Ruiz, et Claire Varin.

Et comme dans chaque numéro, on y trouve aussi la chronique Lettre à un écrivain vivant (Mylène Bouchard à Yvon Rivard), ainsi que deux critiques (On ne laisse rien, de Jacques Ouellet, lu par Monique Deland, et Des vies cassées, de H. Nigel Thomas, lu par Éric Paquin).

Je tiens à souligner que la sublime couverture est une œuvre de Nicolas Dunn. À l’intérieur de la revue, on y trouve d’autres de ses illustrations, ainsi que des dessins de Marlène Paquin.

cargocollective.com/marlenepaquin

cargocollective.com/marlenepaquin

Demain, deux des auteurs de mon Moebius liront leur texte dans le cadre du Festival de la poésie de Montréal : Annie Lafleur et Hector Ruiz. C’est à 18 h 15, Place Gérald-Godin. Il va faire beau et chaud, mais amène ton parapluie, juste au cas. Ou ton parasol, pour conserver ton beau teint d’aristocrate.

J’en profite pour t’encourager à t’abonner à la revue Moebius. Tu recevras alors une belle revue, avec des textes de qualité, et tu ne rateras pas un numéro.

cargocollective.com/marlenepaquin

cargocollective.com/marlenepaquin

PS : Merci à Bertrand Laverdure pour l’idée. J’aurais jamais été game de prendre cette initiative. Merci à Lucie Bélanger et à Triptyque de m’avoir fait confiance. C’était une belle expérience.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :