Anne Archet chante 2013

Anne Archet chante 2013

C’est devenu une tradition des fêtes chérie des Québécois, avec le Bye Bye et les chroniques de Mathieu Bock-Côté sur la disparition des sapins de Noël et la chute de la civilisation occidentale (du moins, c’est ce que les voix dans ma tête ne cessent de me dire). Voici, en exclusivité et sous vos yeux émerveillés et remplis d’étoiles, la célébrissime revue de l’année de Terreur! Terreur!

Quiconque a pris la peine de dessaouler depuis le jour de l’an a constaté que l’année 2013 a battu tous les records en matière de niaiserie. Si la stupidité est signe de santé, alors l’humanité est définitivement sur une pente ascendante. Dans ces conditions, pourquoi perdre un temps précieux à rabâcher les mêmes futilités au sujet du de la Charte-de-la-laïcité-qui-est-devenue-charte-des-valeurs-québécoises-pour-ensuite-se-muer-en-charte-de-fucking-n’importe-quoi, de la commission Charbonneau, des sénateurs qui s’en mettent plein les poches au lieu de se contenter de la gratter à longueur de journée comme ils le font en temps normal, du débat autour des livres en vente chez Canadian Tire, des massacres en série en Syrie, de la catastrophe de Lac-Mégantic et de la catastrophe de Gab Roy? N’ayant pas froid aux yeux, nous avons plutôt décidé (et quand je dis «nous», je veux dire «juste moi», avec l’aide de la créature infernale au membre viril bifide qui vient me rendre visite dans mon sommeil chaque fois que j’oublie de mettre une culotte avant d’aller au lit) de consacrer toute notre attention aux proverbiales «vraies affaires», celles qui intéressent vraiment l’élite des fins esthètes que vous formez, gentils lecteurs.

Terreur!Terreur! en profite donc pendant que vous êtes toutes et tous en train de faire la danse du petit train et de vous photocopier l’arrière-train à votre party du bureau pour vous présenter les faits marquants de l’année, que nous vous présentons en quatrains de vers de douze pieds – avec des tas de rimes pauvres et pas de césure pantoute, alors venez pas me dire que je fais des alexandrins, hein.

I

≈ Janvier ≈

Le feu au cul

Dans l’État de Floride, une drôle de dame
Chez son ex, a foutu le feu au matelas
Alors qu’il y dormait avec une Gerda ;
De son couple elle voulait raviver la flamme.

Floraison ou bandaison ?

Utah: les élus de la ville de Lehi
(Qu’on dit peuplée par des mormons prompts au scandale)
Ont changé le nom de la rue Morning Glory
Pour ne pas qu’on pense aux érections matinales.

Talion fécal

Ayant surpris son mari en flagrant délit
D’adultère, une Floridienne, sous le choc,
En guise de représailles a baissé son froc,
Puis a déposé un étron sur le tapis.

Entre espèces consentantes

Un gentil couple a été mis sous les verrous
Après que madame ait baisé avec son chien.
Mais pourquoi les punir, me demanderez-vous ?
Il n’y a pas de mal à se faire du bien

Fifty Shades of Boredom

Un juge pudibond, au fin fond du Brésil
De vente, Fifty Shades of Grey, a interdit
Soi-disant pour épargner les enfants, mais il
Ne les a protégés en fait que de l’ennui.

Le bistouri pour couper court aux moqueries

Ayant excessivement du monde au balcon
Et victime d’harcèlement, une écolière
A reçu de son proviseur la suggestion
De se soumettre à une réduction mammaire.

Popsicle Dick

Un sexagénaire ivre qui avait baisé
Un bonhomme de neige, nu, sans protection
Pour des engelures fut hospitalisé:
Les enfants, n’essayez pas ça à la maison.

≈ Février ≈

Le cunni à l’arsenic

Une Brésilienne, son vagin a farci
D’une substance puissamment empoisonnée
Pour pouvoir se débarrasser de son mari ;
De minette elle devra dès lors se passer.

Prédestination

Une dame un peu tourmentée de l’Oregon
Intoxiquée, toute nue, en plein dérapage
A saccagé et ensanglanté un salon
De coiffure justement appelé « La Rage ».

Licence poétique

Un Anglais au goûts, disons… particuliers,
De porn extrême est accusé de possession.
C’était, dit-il, dans un but désintéressé:
Pour un bouquin, il en faisait la collection.

La mère qu’on voit danser…

À Albany, une jeune femme soumise
Craquant sous les pressions de la maternité
A sauté une coche et a fait un strip-tease
À l’école, devant les parents médusés.

Monkey TV Love

Il n’y a que les chaînes très spécialisées
Que Gina regarde sur la télé du zoo,
Ce qui prouve que même chez les chimpanzés
On peut être femelle et aimer la porno.

Sauce piquante et Geritol

Deux septuagénaires de Californie
Furent surpris par les flics en train de baiser
Dans le parking d’un restaurant de poulet frit;
Viagra et barbecue, faut pas mélanger.

Faisaient-elles des sculptures de condoms ?

Pour l’anniversaire de son fils de seize ans
Deux danseuses nues elle eut l’idée d’engager
Plutôt qu’un clown de fête, pour faire changement;
D’attentat à la pudeur elle est accusée.

Garden Party

Kara de Las Vegas, toute nue dans sa cour,
Par son pitbull se faisait crûment enfiler
Sous le regard de ses voisins et en plein jour :
«C’est passke chuis bipolaire», a-t-elle expliqué.

Les cent vingt coups de pédale de Sodome

Un étudiant chinois, le jour de la rentrée,
Eut à vélo un malheureux coup de pédale
Niqua sa selle, chut sur la tige cassée
Et ainsi perdit sa virginité anale.

Auto-chatiment

Complètement furax, Kathy Lee Emery,
Femme bafouée du Comté de Muskegon,
Pour se venger et faire payer son ex-mari
A encastré la bagnole dans son salon.

 Mars ≈

Il y a un trou dans son alibi

Formellement accusé de s’être branlé
Devant une pauvre gamine de douze ans,
Un Floridien s’est défendu en déclarant
Qu’un trou dans son pantalon il voulait cacher.

La grande évasion (piles non incluses)

Jamie Jeanette, une Arkansasienne avinée,
Arrêtée par les flics pour ivresse au volant,
A joué le tout pour le tout et s’est sauvée
À bord d’un camion jouet et les fesses au vent.

Les pigeons dans la charmille

Cent mille dollars, certains sont prêts à casquer
Pour pouvoir percer l’hymen de Valentina
Et ce, même si elle n’est qu’une poupée :
Ça me rappelle Hoffmann et Olympia.

Loadée comme un gun

Une Oklahomaine, à la meth intoxiquée,
S’étant fait pincer pour un quelconque larcin,
Fut fouillée à nu par les flics qui ont trouvé
Un révolver chargé caché dans son vagin.

Haute finance

Deux Britanniques en état d’ébriété
Sont entrés dans un banque par effraction.
Elle s’est mise à genoux pour mieux le sucer
Et lui, par un dépôt conclut la transaction.

La croisière s’amuse comme elle peut

Surpris en train d’honorer sa douce moitié
Dans les water-closets d’un bateau de croisière,
Bubba Martin, furibond, frappa son beau-père
Et mordit le capitaine pour se sauver.

Veuillez garder le silence en vous branlant

Dans le Wisconsin, le jeune Tyree Carter
Se masturbant devant des livres, fut surpris.
Mis à l’amende, il a de plus été banni
De toutes les bibliothèques sur la terre.

A huit centimètres du bonheur conjugal

Une Taïwanaise au sale caractère
Divorça parce que le zob de son mari
Était beaucoup trop petit pour la satisfaire:
«La taille ne compte pas», m’a-t-on pourtant dit.

L’opium du peuple

Un Texan ayant (bien sûr) trop fait de poudre
Se mit à poil pour, sur un pickup, uriner,
Puis attendit d’être frappé par la foudre:
«Jésus m’enivre», expliqua-t-il aux policiers.

Jungle Fever

Une escorte d’Orlando nommée Priscilla
Ingéra un puissant cocktail de stupéfiants;
L’instinct de prédation alors se réveilla,
Ce qui lui fit croquer la queue de son client.

Quelque chose de complètement déférent

Au Cap Cod, une clinique d’urologie
Offre jusqu’à la fin de mars une pizza
Gratuite à l’achat de toute vasectomie.
Merci le web pour le bon tuyau que voilà !

Face à claques

En Virginie, un jeune homme s’est réveillé
Avec un gros pénis dessiné sur sa joue.
Vert de rage, il se mit alors à décorer
Celui de son coloc, de ses poings, à grands coups.

Les quéquettes de l’Apocalypse

Ayant lu sur internet que l’Armageddon
Était sur le point de s’abattre sur la terre,
Un Malais, pour nous sauver de la destruction,
A coupé son pénis et celui de son père.

Elle monta au ciel, mourut, puis ensuite seulement ressuscita

Alors qu’elle était morte en s’envoyant en l’air,
Elle ressuscita et se mit à hurler
Dès qu’on l’eut étendue dans un cercueil de fer:
Voilà comment on fête Pâques au Zimbabwe.

 Avril ≈

Tea Party

En se rendant à pied engueuler Obama
Cheryl entra par effraction chez un rentier
Chia sur la pelouse, se déshabilla,
Puis dans la piscine se laissa mariner.

Voir la papaye dans l’œil du voisin (et ne pas voir le foutre dans le sien)

Enragée, intoxiquée et les fesses à l’air,
Une femme, à grands coups de papayes a battu
Son ex-amant venu, pour son anniversaire
Quérir la baise qu’il croyait lui être due.

Pris en flagrant pipi

Surpris dans un parc de Colombie britannique
Par deux petits vieux qui ne faisaient que passer
Alors qu’il soulageait sa vessie en public,
Il réagit en leur collant une raclée.

Il en fait tout un plat

Un pauvre pompier de Phoenix, Arizona,
Pour harcèlement sexuel a poursuivi
Certains collègues qui lui ont servi un plat
De nouilles en forme de foufounes et de zizis.

Pawn shop blues

Un mari vicelard à qui rien ne rebute
Aurait mis son alliance au Mont-de-piété
Pour se payer du crack et une prostipute ;
«J’ai des problèmes de couple», a-t-il expliqué.

Il y avait anguille sous poche

Inspiré par des vidéos pornographiques
Un Chinois, dans le fondement s’est enfoncé
Une anguille (vivante, mais pas électrique) :
On a dû l’opérer pour la lui retirer.

Graine de discorde

Une Américaine récemment mariée
De la bouche de son médecin a appris
Qu’elle est allergique au sperme de son mari.
Voilà une nouvelle dure à avaler !

Valeurs familiales

Une avocate évangéliste et anti-gay
Est accusée d’inceste et de pédophilie
Sur sa fille de quatorze ans qu’elle a filmée.
Je sèche mes pleurs en savourant l’ironie.

Pubic enemy

Une fana de Hugh Jackman un peu fêlée,
Voulant lui prouver à quel point elle l’aime bien,
En le croisant, au visage lui a jeté
Un rasoir rempli de ses propres poils pubiens.

Pompe et circonstance

Un soldat du feu quadragénaire (et Français)
Ses collègues féminines, nues, a filmées.
Ne venez surtout pas nous demander, après,
Pourquoi les filles hésitent à faire des pompiers.

On ne rigole pas avec les filles de joie

Un sombre individu venu dévaliser
Une maison de tolérance tournaisienne
S’est fait expulser à coups de godemichés:
Ne provoquez pas les péripatéticiennes.

Le mec du MacDo est un Mac : quel micmac!

Dans la ville d’Albuquerque, un drôle de type
Voulant s’encanailler avec une catin
Fut surpris en train de négocier une pipe
Contre deux MacPoulets et un Joyeux Festin.

Dans son corps de jeune fille il y a des changements

Une Wyomingaise qu’on a accusée
D’avoir lascivement frotté le popotin
De deux fillettes aurait dit, pour se disculper :
« Je suis un homme gay dans un corps féminin ».

Martine à la plage

Une Floridienne adepte de natation
A surpris un homme en train de se masturber
Sur la plage, en public, avec ostentation.
«Tout son corps en tremblait», dit-elle, impressionnée.

Instinct maternel

Au tarif de cent dollars par pénétration
Une pauvre gosse âgée d’à peine quinze ans
Fut forcée de s’accoupler à répétition
Afin d’acquitter les dettes de sa maman.

 Mai ≈

Ce n’était quand même pas les 120 journées de sodome, hein

Pour avoir, à un de ses élèves, fait lire
Fifty Shades of Grey, un prof de Philadelphie
A été suspendu — mais c’est quoi ce délire?
Il fait aimer la lecture… et on le punit !

Zizi pan-paon

Un quidam dégénéré aurait, semble-t-il,
Sodomisé un paon bleu à répétition
Jusqu’à donner la mort au pauvre volatile.
Il fait bien moins le jars, maintenant, en prison.

Sélection naturelle

Un certain Hasse, agriculteur de son métier,
A trouvé la mort en insérant sa biroute
Dans un nid de guêpes cartonnières enragées.
Admettons-le: l’humanité est en déroute.

 Juin ≈

Fête des pères

En entrevue, la star de la porno Stoya
Confesse avoir gâché la vie de son papa :
Il ne peut plus tranquillement se masturber
Sans voir le visage de sa fille adorée.

Néfaste porno bienfaisante

Pour contrer les effets de la pornographie
Sur l’éducation sexuelle des ados
Une Amerloque a ouvert… un site porno.
Suis-je toute seule à détecter l’ironie ?

Ras le bonbon

Tiffany E, stripteaseuse de son état,
Portait un costume de scène de salope
Idéal pour exciter le mâle lambda,
Mais d’aucune utilité pour cacher sa dope.

Post coitum omne animal triste

«Baseball» et «baise-moi» ayant confondu,
Richard et Jen étaient en train de forniquer
Quand ils furent arrêtés par vingt-cinq policiers :
Existe-t-il pire coït interrompu ?

C’est ça qu’elle Mmmmm

Vendredi soir, en Virginie occidentale,
Un quidam léchouilla les tétons de sa belle
Sur lesquels il avait versé du caramel
Devant la caissière ahurie du McDonald.

 Juillet ≈

Témoin à (dé)charge

Exhibant une érection extraordinaire,
Un homme, se disant d’un meurtre le témoin,
S’est rendu au poste de police du coin
Se branler devant la force constabulaire.

Déshydratation de mineur

Au Wisconsin, un couple étourdi a laissé
Cuire leur bébé au soleil, dans leur auto
Pendant qu’au sexshop ils achetaient des dildos:
«C’est interdit aux mineurs» ont-ils expliqué.

Le faire buter ne semblait pas la rebuter

À Muskegon, une femme a cru embaucher
Un tueur à gages (mais c’était le shériff)
«C’est moins cher qu’un divorce» a-t-elle déclaré:
Il faut que les avocats revoient leurs tarifs.

It was the summer of 69

En deux mille onze, Edwin a été arrêté
Pour avoir, devant des vacanciers, fait usage
A des fins sexuelles d’un jouet de plage;
Voilà que le lascar remet ça cet été.

En voilà un autre qui ne fait que réclamer des pompiers

A Majorque, un touriste allemand désoeuvré
Pour s’offrir un moment de bonheur génital
A coincé sa queue dans un sextoy de métal
Deux heures ont pris les pompiers pour l’en libérer.

Ouroboros (ou presque)

Un serpent aurait mordu un Israélien
Sur le gland quand il était en train d’uriner;
L’histoire ne dit pas si les ambulanciers
Ont sucé la plaie pour extraire le venin.

Elle aurait souhaité que le chat ne sorte jamais du sac

Oklahoma: la femme qui a menacé
De mort son voisin, aux policiers déclara:
«J’ai eu des rapports sexuels avec mon chat
Et à cause de lui, tout le monde le sait.»

Rififi de saphistes fichtrement atiffées

Une gouine habillée en lutteur de sumo
A tabassé son ex-petite amie de cœur
Parce qu’elle aurait fait bye-bye à un Jos Bleau
Déguisé en barre de chocolat Snickeurs.

Faire rougir les tomates avant de les acheter

Avec une guidoune s’étant fait pincer
Dans son auto, se rebraguettant à la hâte.
Il a dit aux policiers pour s’innocenter:
«Je voulais seulement acheter des tomates

 Août ≈

Un rendez-vous qui ne manque pas de classe

Voulant se dévergonder, Vincent et Lindsay
Dans une école sont entrés par effraction,
Ont baisé jusqu’à obtenir satisfaction,
Puis quelques distributrices ont vandalisé.

Le bâtonnier n’a pas aimé l’usage que faisait ce membre du barreau de sa verge

Un avocat minnésotain a facturé
Sa cliente après, avec elle, avoir couché;
Les services des gigolos étant très chers
Ce n’était pas du tout une mauvaise affaire.

Les melons de la colère

Une Floridienne quelque peu défraîchie
Aurait crié: « It’s titty time !» en dénudant
Ses seins, au bar, devant les clients ahuris
Avant de les insulter copieusement.

Il n’y est pas allé avec le dos de la cuillère

Un pauvre septuagénaire d’Australie
S’est enfoncé profondément dans l’urètre
Une fourchette d’au moins dix centimètres:
Une autre victime de la gastronomie.

Il la brasse juste avant la brasse

Camille Lacourt, un champion de natation
Avant, en compétition, de plonger à l’eau,
S’adonnerait souvent à la masturbation
(Ce qui explique la bosse dans son Speedo).

La toupie qui se tâtait le moine

Un zigoto intoxiqué et floridien
Devant un commerce caressait son péniche
En tournoyant sur lui-même comme un derviche
Faisant ainsi fuir ses braves concitoyens.

Chanoyu en plein dans la gueule

Une Japonaise aigrie et exaspérée
Par les frasques adultérines de son mari
L’aurait trucidé à grands coups de tasse à thé
(Ce qui n’est pas prévu dans la cérémonie).

Croupe des confédérations

En Scandinavie, un couple de supporters
Se serait mis, spontanément, à forniquer
Au beau milieu d’un terrain désert de soccer;
Jamais fans de foot n’auront autant pris leur pied.

 Septembre ≈

Furry en furie

En Idaho, un zoophile scélérat
Avait l’habitude, en chien, de se costumer
Pour abuser sexuellement de son chat :
Moi je dis que c’est Disney qui est à blâmer.

C’est la rentrée et déjà ils s’ennuient de maman

Dix colocs étudiants à l’université
Cherchent une cougar prête à faire leur ménage
En échange de multiples dévergondages
– Mieux vaut se prostituer que se ramasser.

Banda-t-il assez à Banda Aceh ?

Dans la province d’Aceh, en Indonésie
L’école a donné comme devoir aux garçons
D’aller mesurer la taille de leur zizi :
Pour apprendre à compter, quelle belle façon !

L’homosexualité, il n’en avait cure

Un pasteur à la douteuse moralité
Aurait sucé des ados comme un vieux satyre
Pour leur permettre de (selon ses propres dires)
Les guérir de leur homosexualité.

Pousse, mais pousse égal

Au Parc naturel du Montana, une belle,
Lasse du type qu’elle venait d’épouser
L’a tué en le poussant en bas d’un glacier :
«Il voulait le voir avant de mourir», dit-elle.

Enlever son linge sale en famille

Un cul-terreux, dans le sud de la Caroline,
Aurait frappé par deux fois sa petite amie
Parce qu’elle a un peu trop aimé, selon lui,
S’adonner au triolisme avec sa cousine.

Dans les petites peaux, les meilleurs onguents

À Chapparal, Nouveau-Mexique, deux gamins
Dans un mobile home auraient, semble-t-il, volé
Des DVD porn mettant en scène des nains :
De Google n’ont-ils jamais entendu parler ?

J’ai toujours su qu’il fallait être psychopathe pour aimer la pyrogravure

Par le feu et sur la vulve, un Arizonien
A gravé ses initiales sur une dame
Et en a fait baiser deux autres par son chien
Le tout filmé sur vidéo — quel mélodrame !

À l’hôpital, je t’aménorrhée

Blessée par balle, une fillette de dix ans
Pendant cinq heures dans son lit aurait saigné
Avant qu’à l’hôpital on ne l’ait amenée :
«On la croyait menstruée» ont dit ses parents.

Familles, je vous hais

Namita couche avec son frère Abhimanyu.
Samar, l’autre frère, pour sauver leur honneur
Engage des truands pour liquider sa sœur
Mais c’est lui qui se fait buter par ces voyous.

Rien de mieux que la schizophrénie pour souder un couple

Une dame a donné un gun à son mari
Pour qu’il puisse assassiner le voisin obèse
Qui, selon ses dires, utilisait du free base
Pour mieux la violer de loin, par télépathie.

De la bonne communication dans le couple

Cat, après vingt ans de mariage, a appris
À son mari que gouine, elle a toujours été;
Il lui a répondu qu’il est lui-même gay
– Et il est devenu une femme depuis.

Darwin Award

En Ukraine, deux amants plutôt avinés
Sur les rails du chemin de fer ont eu envie
Comme des lapins en chaleur de forniquer:
Il a perdu ses deux jambes et elle, sa vie.

 Octobre ≈

Étreins-moi jusqu’à la décharge

En Arizona, un amateur de pétoires
Donnait à sa copine un câlin, tendrement.
«Est-ce un fusil ou tu es content de me voir?»
Dit-elle avant d’être abattue par accident.

L’arroseuse arrosée

Pour avoir la preuve qu’il n’était pas un flic
Une rouleuse a demandé à son client
De lui tâter les seins sur-le-champ, se rendant
De facto coupable d’obscénité publique.

Si c’est le cas, d’ou provient l’after shave?

Surpris dans son auto en train de se branler
Il proteste en disant qu’en fait, il se rasait ;
En brassant sa queue, peut-être qu’il s’attendait
À ce qu’elle donne de la crème à raser.

Bon ouvrier ne querelle pas ses outils

Un charpentier un peu jaloux aux Philippines
Soupçonnant que sa femme avait pris un amant
Sur son établi aurait déposé sa pine
Et d’un coup de lame l’aurait coupée prestement.

Suçoter suscite sanction sévère

En Georgie, deux high schoolers ont été filmés
À la cafèt’, s’adonnant au coït buccal;
L’école les aurait tous les deux renvoyés
Parce qu’ils ont échoué leur épreuve orale.

Chop suey-suey

Un Chinois, s’étant tranché la queue par dépit
Voulut se la faire recoudre à l’hôpital.
Par malheur, il oublia sa bite chez lui :
Il devra se passer de frisson génital.

 Novembre ≈

Cul, cure, bite: assez

Edwin Tobergta, un dévergondé notoire
Se serait, en public, servi d’une citrouille
Pour satisfaire ses pulsions masturbatoires;
Les gosses, à l’Halloween, ont eu vraiment la trouille.

Permis de (mal se) conduire

Voulant renouveler son permis de conduire,
Un Floridien, un peu las de faire la queue
Sortit sa quéquette, se mit à la polir
Puis se dit surpris qu’on l’arrête pour si peu.

Il n’y a pas de curé sans queue

Deux travailleuses du sexe du Cameroun
Avaient comme client un curé déluré;
On dit qu’elles lui auraient coupé la bisoune
Sous prétexte qu’il refusait de les payer.

Big trouble in little China

Vos lieux publics sont envahis par des branleurs?
Vous croisez constamment dans les parcs des pervers
Qui s’astiquent le chinois quelle que soit l’heure?
Félicitations: vous habitez Vancouver.

Mon image d’entreprise est un temple

Les dirigeants d’UPS sont scandalisés:
Un employé, dans son camion de livraison,
Se serait adonné à la fornication.
Quelle époque! N’y a-t-il plus rien de sacré?

Le Père Noël est une quoi, déjà ?

Père Noël a tripoté (près du sapin)
Comme un satyre, le popotin d’un membre
Féminin de sa jeune équipe de lutins;
Il sera en cour le vingt-quatre décembre.

Liar liar (under) pants on fire

Au Nevada, l’ami de cœur d’Amber Lynn Gray
Avait oublié d’acheter des cigarettes;
Pour le punir, elle se mit à l’engueuler
Juste avant de mettre le feu à ses bobettes.

 Décembre ≈

Ça plane pour lui

Shawn Harvell, par désir de s’envoyer en l’air
Devant deux dames aurait (semble-t-il) exhibé
Son zigouigoui flasque en le faisant tournoyer
Comme le font les pales d’un hélicoptère.

Ce qui est important, c’est avoir un projet commun

Deux jeunes mariés psychopathes et amoureux
Au moment de leur arrestation auraient dit :
«On voulait seulement tuer quelqu’un à deux…»
Partager un passe-temps rend le couple uni.

Elle s’en moque comme sa première vérole

Les toubibs d’une adolescente mexicaine
Constatant l’état délabré de son connil
Ont d’abord cru à une infection vénérienne
Alors qu’elle s’y injectait du krokodil.

Comments
2 Responses to “Anne Archet chante 2013”
  1. Duchesse dit :

    T’es folle, osti. Chu crampée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :